twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : Airtel souhaite que le vandalisme d’infrastructures télécoms soit considéré comme une « infraction pénale »

vendredi 29 avril 2022

Le câble sous-marin Equiano de Google a atterri au Nigeria ce mois-ci, avec la promesse d’une connectivité à haut débit pour les populations. Pour pouvoir profiter de la nouvelle infrastructure, les acteurs du secteur doivent lutter contre le vandalisme des infrastructures télécoms.

Emeka Oparah, vice-président d’Airtel Africa, souhaite que le vandalisme d’infrastructures de télécommunications soit considéré comme une «  infraction pénale  » par le gouvernement nigérian. Pour lui, cette initiative devrait permettre de réduire les actes de vandalisme, notamment sur les infrastructures de fibre optique, afin de permettre au pays de tirer pleinement parti de ces ressources.

Il explique que le vandalisme, les coupures de fibre et la pénurie en énergie électrique ont beaucoup limité les connexions terrestres malgré les investissements massifs des autorités et des entreprises de télécommunications dans les câbles sous-marins pour connecter l’Afrique aux autoroutes mondiales de l’information. Lorsque la destruction d’infrastructures sera classée comme délit pénal, «  les criminels et les entreprises de construction réfléchiront à nouveau avant d’endommager ces câbles et ces anneaux de fibre optique  ».

Cet appel du vice-président d’Airtel Africa intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des actes de vandalisme sur les infrastructures télécoms, notamment les câbles de fibre optique, alors que la demande en connectivité à haut débit continue de croître dans le pays. En novembre 2021, Airtel a subi environ 400 coupures de fibres par mois. Plus tôt ce mois, la Nigerian Communications Commission (NCC) a déclaré que les consommateurs de télécommunications du pays «  ont un rôle majeur à jouer pour compléter les efforts mis en place pour assurer une protection efficace des infrastructures de télécommunications  ».

Le vandalisme entraîne de lourdes pertes pour le secteur des télécommunications nigérian. Il provoque des investissements supplémentaires pour les opérateurs et l’État dans la réparation et la maintenance des infrastructures vandalisées. Les consommateurs, quant à eux, voient les tarifs augmenter alors que la qualité des services se dégrade. Un projet de loi sur les infrastructures nationales critiques a été proposé par le gouvernement fédéral en 2014 et vise à lutter contre les actes de vandalisme sur les infrastructures de télécommunications. Il n’a toujours pas été adopté.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 29 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik