twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : 1 300 tours télécoms en situation illégale recensées à Abuja, sur le territoire de la capitale fédérale (DOAS)

mardi 21 décembre 2021

Les autorités fédérales d’Abuja ont des objectifs fiscaux bien arrêtés à atteindre pour l’année prochaine. Elles ont décidé de ne lésiner sur aucun moyen pour y parvenir. Les opérateurs télécoms ont déjà été informés sur ce à quoi s’en tenir pour leurs équipements non-conformes.

L’administration du territoire de la capitale fédérale du Nigeria, à travers son département de la publicité extérieure et de la signalisation (DOAS), a recensé 1 300 tours et mâts télécoms en situation illégale à Abuja. Baba Gana Adam, le directeur général du DOAS, l’a révélé lors d’une conférence de presse organisée le mercredi 15 décembre.

Certaines de ces infrastructures ont été construites sans les autorisations préalables requises conformément aux lois de planification urbaine de la capitale, d’autres sont débitrices de redevances fiscales. Baba Gana Adam a déclaré lors de la rencontre avec les médias que 126 de ces infrastructures télécoms illégales ont déjà été démontées et le reste suivra si les entreprises propriétaires ne se conforment pas aux lois en vigueur.

Les tours télécoms illégales recensées à Abuja ne sont qu’une infime partie des nombreuses infrastructures de ce genre déployées à travers le territoire national. En juillet dernier, c’est plus de 8 000 tours et mâts télécoms qui avaient été menacées d’être démontées par l’Autorité de l’aviation civile du Nigeria (NCAA), si les propriétaires ne se mettaient pas en règle.

Baba Gana Adam a justifié la sévérité du département dont il a la charge envers les détenteurs des infrastructures télécoms illégales par la nécessité de préserver les revenus du territoire de la capitale fédérale. Le DOAS s’est fixé comme objectif de collecter pas moins de 650 millions de nairas (1,6 millions USD), issus des redevances fiscales, en 2022.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 21 décembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)