twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Net Afrika » lance un concours de webmasters

lundi 10 mai 2010

Pour accompagner les 50 ans de l’accession à l’indépendance de la plupart des pays africains francophones, Maram Kaïré, directeur général de la société « Orlysoff », a lancé le concept « Net Afrika ». A travers ce projet, le promoteur veut mettre en exergue le génie créateur des webmasters africains et la richesse culturelle de l’Afrique. Des artistes et webmasters vont travailler pendant trois jours à la création de sites culturels. « Net Afrika a été créé pour structurer le contenu culturel des artistes africains par l’alliance des compétences techniques des webmasters et des compétences artistiques », explique Maram Kaïré. Pour cette édition 2010, Maram Kairé s’est associé avec Africable, la chaîne d’informations générales du continent. Le concours est organisé dans neuf pays de la sous-région : Mauritanie, Sénégal, République de Guinée, Mali, Burkina Faso, Bénin, Togo, Niger et Côte d’Ivoire. La compétition dure trois jours. A la fin, le jury mis en place par les organisateurs sélectionnera les cinq meilleurs sites par le webmaster et un artiste ou un homme de Culture et par pays. Ces lauréats seront primés, mais seuls les trois premiers seront retenus pour la finale sous-régionale. « En rassemblant la crème des techniciens africains, on veut lutter contre la fracture numérique », déclare Maram Kaïré qui souligne que l’Afrique regorge dans ce domaine de talents qui sont souvent ignorés. Ce projet ambitionne de réaliser 3.000 portails exclusivement dédiés à la culture à l’issue de la caravane. Il vise ainsi à donner une plus grande visibilité aux créations des artistes africains dont la plupart ne bénéficient pas encore suff

Mamadou Guèye

(Source : Le Soleil, 10 mai 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)