twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ndèye Absa Gningue, Responsable Marketing pour le Cloud auprès des Business Partners d’IBM

lundi 11 septembre 2017

Ndeye Absa est passionnée par l’Afrique. Au-delà du foulard de tête qu’elle arbore fièrement, elle est basée au bureau IBM Sénégal et couvre un territoire large de plus de 70 pays, à travers le Moyen Orient, l’Afrique & la Turquie, pour la Multinationale IBM

Et si son cursus la prédestinait à évoluer dans l’ingénierie ou les Mathématiques Appliquées, c’est vers le Business, qu’elle a voulu se tourner, en évoluant tantôt dans le secteur des Ventes, tantôt dans celui du Marketing & de la Communication.

En effet, cet esprit scientifique, son bac S1 en poche au Lycée Saïdou Nourou Tall, aura choisi de faire un Bachelor en Business Administration à HECI, suivi d’un Master en Marketing & Communication. Avant même qu’elle ne récupère son diplôme à HECI, elle entre dans la marché de l’emploi, repérée par la marque Procter & Gamble, qui lui offre le poste de Key Account Manager, malgré son très jeune âge (vous voulez deviner ?).

C’est ainsi qu’elle part vivre toute seule au Nigéria, où elle apprend à cerner le marché des Biens & Consommations en Afrique, mais où elle « découvre ce qu’est la vraie vie en Afrique, faite d’échanges avec les populations » entre les rues de Surulere, Ikeja, Victoria Island & Babs Animashaun en tant que commerciale.

De retour au Sénégal, elle recrute, forme et déploie une équipe commerciale de plus d’une soixantaine de personnes, pour le compte du Distributeur de P&G. Elle modélise très rapidement les différentes chaînes de distributions du marché, en insérant avec prouesse des produits tels que le détergent Ariel, les marques Pampers & Always, ou encore les piles Duracell et la marque Gillette, dans les boutiques de quartier, les marchés, et les grandes surfaces du Sénégal.

Portée par une ambition de toujours explorer d’autres clivages professionnels, elle démissionnera par la suite pour rejoindre Samsung West Africa, en tant que Marketing & Communication Coordinator. Elle y gère 11 pays et un budget de 3 millions de Dollars. Jeune certes, mais pleine d’assurance, c’est en 2013 qu’elle rejoint IBM Afrique du Nord d’où elle gravit les échelons pour occuper le poste de Marketing Manager pour la technologie Cloud d’IBM auprès des Partenaires.

La grosse tête ? Absa ne connaît pas. Elle tend les bras à cette jeunesse du continent, qui est « à l’ère du temps, innove, code, crée & développe ». Elle croit dur comme fer que le Sénégal Emergent, via le Numérique, viendra certainement du développement de projets comme MBAL’IT – la poubelle qui parle, créée par le jeune Sénégalais Alioune Badara Mbengue ou la plate-forme BAYSEDDO – un outil de crowdfunding basé sur l’Agriculture à l’initiative du Jeune Thierno Souleymane Agne. « Il est important que l’on ait des modèles concrets à vendre à l’Afrique et au monde. Il nous faut mieux communiquer autour de ces jeunes sénégalais qui répondent concrètement à de vrais problèmes au sein de leur communauté ».

Très présente sur LinkedIn et utilisateur régulière de Whatsapp, Absa ne se définit pas pour autant comme une passionnée des réseaux sociaux qu’elle n’utilise dit-elle, que pour véhiculer des messages : « je pense que l’on gagnerait à mieux se servir des réseaux sociaux. Parfois il me semble qu’il s’agit plus d’une compétition de « like » et de « tweet », que du fait de sensibiliser sur les causes importantes ».

La professionnelle reprenant le dessus, elle ne manque pas de lever un coin du voile : « Le plus important lorsque l’on communique, ce n’est pas le nombre de personnes qui cliquent pour indiquer qu’ils aiment (leur degré d’approbation), mais le nombre de « vues » ou de personnes touchées (nombre de personnes dans le réseau). Mais cela, personne ne vous le dira, car en réalité, c’est cette compétition de « like » et de « tweet » qui fait que ces plateformes sociales font du chiffre (d’où les services publicitaires) ».

Absa se définit comme une Intrapreneur au sein d’IBM puisqu’elle allie ses ambitieux projets dans la vie associative de JEADER, l’ONG qu’elle a fondée, avec sa position stratégique au niveau du Management d’IBM. C’est ainsi qu’est née TEKKI, une plateforme IT conçue sur le Cloud IBM Bluemix et qui intègre les fonctions cognitives de Watson. L’initiative s’inscrit dans la logique d’accompagner la prochaine génération de leaders à travers l’Afrique.

L’idée est simple : Aider les enfants de manière ludique à Identifier leur personnalité grâce à des tests MBTI et à leur permettre de bâtir un réseau entre élèves, mentors, parents et professeurs.

Grâce à la plateforme, les enfants pourront penser, développer et pitcher leurs projets, en tant que Graines d’Entrepreneurs.

Le projet, conçu en partenariat avec IBM, a déjà été recommandé par UNESCO SENEGAL à UNESCO FRANCE, dans le cadre du prix du Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l’utilisation des TICS dans l’éducation.

« Nous avons également reçu une invitation de la Banque Mondiale pour le World Bank Youth Summit à Washington en 2016. Le projet a également reçu un trophée de IBM dans le cadre du concours MEA Wild Duck Innovation Award cette année », annonce humblement Absa.

Son conseil aux jeunes de son pays et de l’Afrique ? « Les réseaux sociaux ne sont pas un terrain de jeu. Il faut faire attention à ne pas se faire une réputation autre que celle que l’on voudrait que les autres retiennent de nous. Vous savez, la technologie sauve des vies, donne la parole à des citoyens, offre de nouvelles perspectives à des jeunes naguère sans emplois. En réalité, l’Afrique n’a jamais eu une aussi belle opportunité de montrer au monde de quoi elle est capable grâce à la Technologie... C’est maintenant ou jamais ! »

(Source : Publitech Echo, 11 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)