twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nathan Li, Directeur Général de Huawei Sénégal : « Huawei est un acteur pleinement engagé pour le Sénégal »

lundi 7 décembre 2020

Partenaire de premier plan de l’État du Sénégal dans ses projets numériques, Huawei est présent presque sur toute la chaîne numérique. De la SN 2025 au projet Smart Sénégal, en passant par la formation, l’éducation, l’entreprise chinoise apporte un concours conséquent. Dans cet entretien, M. Nathan Li, Directeur Général de Huawei Sénégal revient en détails sur les actions phares de l’entreprise au Sénégal.

Pour réussir la transformation numérique, le Sénégal a lancé la Stratégie Sn2025. Quelle est ou peut-être la contribution de Huawei dans l’atteinte des objectifs ?

Avec la stratégie Sénégal numérique SN 2025, l’État Sénégalais ambitionne de faire du numérique un des piliers de sa politique économique. Pleinement engagé pour le Sénégal, Huawei est présent dans le pays depuis 2005, et nous travaillons à faire du Sénégal un hub de services au niveau régional doté d’infrastructures numériques de classe internationale. D’une part, nous répondons à la forte demande du pays en matière d’évolution de l’infrastructure digitale, en permettant aux Sénégalais de bénéficier des technologies de nos meilleures innovations. D’autre part, nous nous appuyons sur les talents locaux pour les former aux technologies afin d’avoir un véritable impact social sur le long terme. Pour cela, nous comptons sur une force : le personnel local, qui représente 60% de nos employés au Sénégal.

Quels types de collaboration avez-vous avec l’ADIE et son projet phare Smart Sénégal ?

Nous travaillons en partenariat avec l’ADIE depuis une dizaine d’année, qui est chargée de doter le pays d’un accès à internet haut débit et autonome. Ensemble, nous avons œuvré pour la construction de près de 4500 km de fibre optique et pour l’obtention d’un data center qui est à l’heure actuelle au service des administrateurs. Huawei est également en charge de la réalisation du projet phare de l’État, « Smart Sénégal », qui est l’un de nos projets les plus importants vise à améliorer l’infrastructure TIC sur l’ensemble du pays et à aider les Sénégalais à bénéficier des technologies de pointe. À travers ce projet, nous avons mis à jour le système de réseau, déployé des salles de classe multimédia et des studios d’enregistrement dédiés à plusieurs grandes universités sénégalaises, ce qui contribuera à améliorer leur niveau de modernisation. Par ailleurs, Huawei a finalisé les travaux de génie civil pour plusieurs Maisons du Citoyen dans tout le pays, ce qui permettra aux citoyens à l’avenir d’avoir plus facilement accès aux services gouvernementaux.

Dernièrement, Huawei a remis des prix aux étudiants dans le domaine des TIC. Pouvez-vous nous dire plus sur ce prix et comment le groupe s’implique dans la formation de la jeunesse au Sénégal ?

Cette remise de prix s’inscrit dans le cadre de notre programme éducatif Huawei ICT Compétition. Le groupe a mis en place une compétition à l’échelle internationale dédiée aux technologies de pointe qui est une plateforme d’échanges autour d’un concours de haut niveau. Malgré le contexte sanitaire, cette année fût une réussite puisque 1270 élèves se sont inscrits, soit une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière. Huawei a aussi lancé un autre programme dédié à l’éducation : « Seeds For the Future » où depuis 2016, 59 étudiants sénégalais ont bénéficié du programme afin d’être initiés aux solutions de Huawei pour assurer le développement socio-économique du pays. Nous avons également signé des accords avec sept grandes universités au Sénégal dans le cadre du partenariat Huawei ICT Academy qui offre aux étudiants des formations en TIC.

Existe-il d’autres initiatives de Huawei en faveur de l’éducation au Sénégal ?

Dans le cadre du projet Smart Education de Smart Sénégal et du contexte sanitaire qui a causé la fermeture des écoles et des universités, nous travaillons à soutenir l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) dans le déploiement de la technologie du virtuel desktop, une technologie qui favorisera le niveau d’informatisation de l’UVS. Grâce à notre plateforme Huawei Talent Online, le projet « Learn On » a permis aux étudiants des filières en TIC de suivre des cours en ligne dédiés aux nouvelles technologies où ils passeront des sessions d’examen de certification à distance. Au total, plus de 800 étudiants venant des principales écoles sénégalaises ont bénéficié de ce programme et jusqu’à présent, 115 ont obtenu des certifications depuis le début de l’année 2020.

L’État du Sénégal est décidé à moderniser son administration et tirer le plein potentiel du numérique. Quelle peut être la contribution de Huawei ?

Dans l’optique d’une amélioration de l’efficacité des services publics qui aboutirait à une diminution du coût de l’action publique et à une optimisation du service rendu aux usagers dans le pays, les solutions de Huawei sont des outils dont l’apport peut être efficace. Les infrastructures TIC déjà construites et celles en cours en construction par le groupe sont le fondement de la modernisation de l’État. Par exemple, la Maison du Citoyen pourrait permettre aux citoyens d’avoir accès aux services administratifs. Huawei continuera à contribuer à la fois à la construction d’une infrastructure numérique en favorisant « l’accès universel » et poursuivra ses efforts en matière de solutions digitales pour le projet « Smart Sénégal » répondant à la stratégie « SN 2025 » et au PSE. En cette période inédite, le Sénégal est prêt pour s’inscrire dans une nouvelle ère numérique. Nous voulons être un partenaire de choix pour le pays.

Ndèye Fatou Diéry Diagne

(Source : Le Soleil, 7 décembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)