twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nancy Ngom Ndiaye salue le travail des correspondants régionaux

mardi 10 avril 2012

La présidente du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Nancy Ngom Ndiaye, a salué le "rôle important et essentiel" des correspondants régionaux dans "la remontée de l’information vers le niveau central", tout déplorant la modicité des conditions de travail de ces journalistes.

‘’Ces derniers n’ont très souvent pas les moyens nécessaires pour accomplir correctement leur mission’’, a dit la présidente du CNRA qui s’exprimait, mardi, lors d’une tournée régionale dévaluation sur la couverture des élections présidentielles 2012.

Elle a noté que le constat fait par son organe, notamment ‘’la situation des journalistes dans les régions, qui ne disposent pas de moyens de transport et qui sont très souvent transportés par les organisateurs’’.

‘’Cela ne participe pas à donner aux journalistes, les conditions nécessaires pour le respect de l’éthique et de la déontologie’’, a-t-elle souligné.

Mme Ngom a dit que son organe va plaider auprès des responsables des rédactions centrales et des autorités, afin que ‘’les correspondants régionaux soient de plus en plus mis dans de bonnes conditions pour exercer leur métier de journaliste sans entrave’’.

Selon elle, le CNRA n’est pas seulement un organe de régulation de l’audiovisuel qui œuvre ‘’en gendarme, mais plutôt un partenaire de la presse, pour le développement de la démocratie et de la bonne gouvernance’’.

Pour sa part, Modou Ngom, membre du CNRA et ancien directeur de la communication, a souligné que l’organe de régulation a pour souci majeur de préserver l’équité entre les acteurs du jeu politique, afin qu’aucun citoyen ne soit lésé dans le traitement de l’information.

Il a insisté sur la veille qui est faite sur la campagne déguisée en période électorale, c’est-à-dire 30 jours avant la campagne proprement dite.

Pour les élections législatives du 1-er juillet prochain, a-t-il annoncé, la situation est plus compliquée que la présidentielle. A cet effet, a noté M. Ngom, ‘’il faut tenir compte des listes par département, afin que les uns et les autres soient bien traités de manière équitable’’.

Modou Ngom a annoncé la tenue d’une réunion du CRD à Thiès, avant la tenue des élections législatives, pour permettre aux correspondants régionaux d’être mieux outillés sur les dispositions et la réglementation du CNRA.

(Source : APS, 10 avril 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)