twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Namibie : Paratus annonce l’inauguration de son centre de données de 8,2 millions USD en août

mardi 15 mars 2022

Le segment de marché des centres de données s’est développé en Afrique au cours des cinq dernières années. Paratus Networks compte bien en tirer profit. La société y poursuit ses investissements en Afrique, après l’Angola et la Zambie.

Le fournisseur de connectivité à haut débit et de solutions technologiques Paratus Namibia a annoncé, vendredi 11 mars, l’inauguration en août 2022 de son centre de données neutre dénommé Armada Data Center, basé à Windhoek. Il le présente comme le premier centre de données neutre et le plus grand du pays avec ses 240 racks installés sur une superficie de 734 m2. Il est estimé à 8,2 millions $.

«  Le centre Paratus Armada DC stockera et protégera les données des clients 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7  ; il abritera et protégera physiquement tous les équipements et les systèmes informatiques  ; il gérera la migration de l’extérieur vers le centre de données  ; il fournira une alimentation de secours et offrira toute une gamme de services et de fonctionnalités supplémentaires  », a expliqué Schalk Erasmus, directeur d’exploitation chez Paratus Namibia.

Avec la reprise des ambitions de transformation numérique en Afrique, suscitée par le coronavirus, le cabinet Turner and Townsend estime que la taille du marché des centres de données devrait dépasser les 3 milliards $ d’ici 2025, avec un taux de croissance annuel composé de plus de 12 %. Au cours des cinq dernières années, le secteur a connu l’intérêt croissant des grands fournisseurs mondiaux de services d’hébergement de données et cloud tels qu’Amazon Web Service, Microsoft et Huawei.

Le centre de données de Paratus Namibia viendra se joindre au câble sous-marin de fibre optique Equiano de Google pour lequel l’entreprise a déjà construit une station d’atterrissage. Ces différents investissements traduisent les efforts de Paratus pour renforcer sa position sur un marché de la connectivité et des services numériques en mutation.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 15 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik