twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mozambique : TMCEL entame la seconde phase de modernisation et d’extension de son réseau télécoms

lundi 31 janvier 2022

Née en janvier 2019 de la fusion des sociétés Telecomunicações de Moçambique (TDM) et Mozambique Cellular (Mcel), TMCEL multiplie depuis les initiatives pour développer sa couverture réseau et renforcer sa qualité de service. La société veut être leader sur le marché national.

La société publique des télécommunications du Mozambique, TMCEL a entamé la deuxième phase du projet de modernisation et d’extension de son réseau mobile à travers le pays. Les travaux qui ont commencé dans la province de Maputo et vont progressivement s’étendre aux autres provinces du pays vont se poursuivre jusqu’en 2023.

Dans le cadre de ce projet, TMCEL procédera à l’installation de nouveaux équipements 2G et 3G, ainsi qu’à l’extension des technologies 4G et 4,5G sur toute l’étendue du territoire national. La société publique envisage également de moderniser et d’augmenter la capacité de transmission de l’ensemble de la dorsale de fibre optique.

Cette initiative s’inscrit dans l’ambition de conquête du marché télécoms national que nourrit TMCEL. La société qui veut devenir la principale entreprise de télécommunications du Mozambique dans les prochaines années, devant Vodacom et Movitel, a effectué la première phase de modernisation de son réseau en 2019. L’opération a porté sur l’installation de la technologie 4G dans les villes de Maputo et Matola. Un investissement qui a contribué à l’amélioration des services voix et data dans les zones couvertes.

Pour cette seconde phase, TMCEL s’appuiera sur la technologie et l’expertise de l’équipementier Ericsson avec lequel un accord a été conclu en novembre 2020. Ce dernier a une durée de cinq ans.

Une fois achevée, cette seconde phase du projet de modernisation du réseau télécoms de TMCEL permettra à l’opérateur historique de toucher les communautés les plus reculées avec des services de qualité. De nouvelles niches de marchés en somme. « Cette amélioration du réseau contribuera en outre à la promotion de l’inclusion financière et des transactions de monnaie électronique dans les secteurs formel et informel, à travers mKesh, dont la nouvelle plateforme a été récemment introduite », a souligné l’entreprise télécoms.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 31 janvier 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)