twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Moustapha Guirassy au congrès mondial de l’UIT

jeudi 7 octobre 2010

Le Ministre de la Communication et des Télécommunication prend part depuis le 4 octobre dernier à la Réunion des Plénipotentiaires, plus haute instance de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) à Guadalajara au Mexique. Chef de la délégation sénégalaise, Moustapha Mamba Guirassy a prononcé ce 5 octobre un discours axé sur la problématique de l’apport des TIC aux OMD. « L’UIT, en sa qualité d’organisation du système des Nations Unies engagée à connecter le monde devra par ailleurs accentuer son rôle pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement » dira-t-il avant de prendre l’exemple de Me Abdoulaye WADE, Président de la république du Sénégal et coordonnateur du volet TIC du NEPAD, « qui a fait des TIC un levier fondamental sur lequel toutes politiques publiques devra s’appuyer pour un développement économique et social au bénéfice des populations sénégalaises ». Au nom du Chef de l’Etat, le Ministre de la Communication et des Télécommunications du Sénégal a invité les plénipotentiaires à Dakar du 9 au 12 Novembre 2010 où se tiendra pour la première fois dans notre capitale, le Colloque mondial des Régulateurs de télécommunications (Global Symposium for Regulators) et le Forum mondial des chefs d’entreprise du secteur des TIC (Global Industry Leaders Forum).

Enfin Moustapha Mamba Guirassy a émis les recommandations suivantes :

1. Engager la réflexion sur la pertinence des indicateurs de performance afin de mieux apprécier l’efficacité des actions ; par exemple, au lieu de mesurer la performance en terme de taux de pénétration, de nombre de mobiles vendus ou d’abonnements, nous croyons plus juste et plus conforme aux idéaux de l’IUT et à l’atteinte des OMD de la mesurer en terme d’incidence des télécommunications dans la régression d’une pandémie, de l’analphabétisme, de la mortalité infantile, etc. ;

2. Améliorer l’environnement afin de favoriser l’investissement privé pour le développement des réseaux large bande et des services associés ;

3. Renforcer la coopération avec les Etats, les organisations régionales telle que l’UAT et les secteurs privés nationaux ;

4. Assister davantage les pays dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques stratégiques pour permettre aux pouvoirs publics de définir de nouveaux cadres réglementaires et juridiques ;

5. Favoriser la mise en place d’une politique concertée de lutte contre la cybercriminalité et toutes les incidences connexes. C’est le lieu de saluer la pertinence des propositions de nos amis marocains sur ce sujet ;

El Malick Seck

(Source : Politicosn, 7 octobre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)