twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Motion de défiance : Les travailleurs et les actionnaires désapprouvent l’Etat du Sénégal

jeudi 9 avril 2009

Après la signature entre l’État du Sénégal et France Télécom hier, d’un protocole d’accord qui conduira à l’acquisition par France Télécom d’une partie de la part de capital détenue par l’État dans Sonatel, soit 9,87%, le représentant du personnel de la Sonatel au Conseil d’administration de ladite entreprise a proposé une motion de défiance votée à main levée par la majorité des actionnaires. Lire intégralement cette motion de défiance.

L’Assemblée Générale ordinaire des Actionnaires de Sonatel réunie en sa séance ordinaire du Mercredi 08 Avril 2009 à l’hôtel Méridien Président, à la lumière des informations données par la presse et non infirmées par le représentant du Ministère de l’économie et des finances et sur proposition de M. Ibrahima KONTE, Représentant du Personnel au Conseil d’Administration : Considérant l’extrême importance de la question relative à la nécessaire présence de l’Etat dans le conseil d’administration et le capital de la Sonatel de façon substantielle et non symbolique ; Considérant les conséquences graves qu’un retrait ou présence symbolique dans le dit capital pourrait avoir pour la Sonatel le Sénégal et son peuple ; désapprouve à l’écrasante majorité (à l’exception de France télécom et de l’Etat) les démarches et procédures mises en œuvre par l’Etat pour mettre devant le fait accompli les actionnaires nationaux, les institutions (Assemblée Nationale, Médiateur, Sénateur) et le peuple sénégalais par simple communiqué officiel, dénonce cette pratique nébuleuse qui transfère les richesses nationales générées par la plus grande entreprise du pays vers l’étranger et demande l’arrêt sans délai de cette opération au nom de l’intérêt général, demande l’organisation d’une concertation nationale avec tous les acteurs économiques, les travailleurs de Sonatel, les actionnaires nationaux pour aller vers des solutions conformes aux intérêts de la Nation et du peuple Sénégalais qui mettent en avant un renforcement de l’actionnariat privé national en cas de vente d’une partie et demande la présence des petits porteurs dans le conseil d’administration pour plus de transparence et de démocratie ; pour le respect d’une gouvernance moderne et démocratique.

Alassane Diallo

(Source : Ferloo, 9 avril 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)