twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Modernisation de l’administration : L’Intranet étendu aux régions

mercredi 15 juin 2011

Le Premier ministre a officiellement lancé hier la téléphonie de l’Etat. Une nouvelle étape importante vient d’être franchie dans la vulgarisation de l’Intranet administratif, selon Souleymane Ndéné Ndiaye.

Le chef du gouvernement a pu, séance tenante, depuis le Méridien Président, échanger avec les gouverneurs des régions de Saint-Louis, Ziguinchor, Tambacounda, grâce à une vidéoconférence installée par les services de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). Ainsi, la téléphonie permet désormais aux agents de l’administration exerçant dans les sites couverts par le réseau, de communiquer gratuitement. « Avec le déploiement en cours de 12.000 téléphones, la facture de l’Etat, qui a toujours été un sujet de grande préoccupation des pouvoirs publics, pourra être réduite de manière très substantielle », a fait remarquer le Premier ministre, au cours de cette journée consacrée à l’Adie.

500 km de fibres optiques

Depuis 2002, année du lancement officiel de l’Intranet gouvernemental, la consolidation de cet outil incontournable pour une administration qui se veut moderne, efficace et performante, s’est depuis lors amplifiée, estime le Premier ministre, avec la mise en œuvre de nouveaux projets d’extension, toujours dans le sens d’une amélioration constante de la communication interne et externe de l’administration. En effet, l’infrastructure limitée au départ à la seule région de Dakar, couvre aujourd’hui, une bonne partie du territoire national, grâce notamment aux coopérations chinoise et coréenne, qui ont permis, entre autres réalisations, la construction et l’équipement d’un Centre de ressources ultramoderne d’une haute capacité de stockage et de traitement de données ; un accès Internet haut débit pour les agents de l’administration, une communication gratuite et illimitée en voix, vidéo et données entre agents de l’Etat ; le déploiement de plus de 500 kilomètres de fibres optiques pour relier 7 capitales régionales et le déploiement d’un réseau de téléphonie fixe et mobile de troisième génération couvrant 11 régions du pays.

Réduction de la facture téléphonique=

Selon Cheikhou Ly de l’Adie, cette mise en place d’un réseau de téléphonie gratuite entre agents de l’administration pourrait réduire, jusqu’à une dizaine de milliards, la facture téléphonique actuelle de l’Etat. Dans sa présentation des enjeux et impacts de la téléphonie de l’Etat, devant des chefs de service de l’administration, M. Ly fait des recommandations comme la dotation de ressources financières additionnelles à l’Adie, de téléphone à cinquante mille agents de l’Etat, etc. Au terme de la journée d’hier, le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République, Diakaria Diaw, en compagnie de Tamsir Bâ, le directeur de l’Adie, a visité les locaux de l’Agence au Technopôle.

Pour gagner la bataille de la modernisation des services administratifs de l’Etat, estime M. Diaw, l’Intranet est déjà disponible dans 35 capitales départementales et régionales du territoire national. Ainsi, après le déploiement des grandes applications dans les ministères, l’interconnexion des 5 universités du pays ; la mise en place d’un réseau de télémédecine entre Dakar et les régions ; la consolidation du site des démarches administratives ; d’autres projets d’envergure comme le Système administratif des formalités informatisées (Safi) sont en cours.

Le Système Safi complète le site des démarches administratives par la mise en place d’une véritable administration en ligne, basée sur une utilisation massive des téléprocédures. Le premier prototype de ce projet, la déclaration de la Tva en ligne a été déployée depuis 2009. Le second pilote du système Safi est la demande d’autorisation de construire, avec comme objectif, la réduction du délai de délivrance de l’acte à moins de 28 jours pour les dossiers simples et 40 jours pour les dossiers complexes.

Omar Diouf

(Source : Le Soleil, 15 juin 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)