twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mise à niveau des services Af Proxy : un soutien apporté aux revendeurs (Dotafrica).Africa

vendredi 6 juillet 2018

Les bureaux d’enregistrement et/ou les revendeurs qui ne sont pas agréés par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ; en français, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet), mais qui souhaitent attribuer des noms de domaine dotAfrica (.africa), peuvent désormais le faire en devenant revendeurs sur la plateforme d’enregistrement des noms de domaine d’AF Proxy. Les bureaux d’enregistrement et les revendeurs africains ne sont plus tenus d’engager auprès de l’ICANN un processus d’agrément long et coûteux pour pouvoir vendre des noms de domaine dotAfrica. Les services d’enregistrement d’AF Proxy permettent aux bureaux d’enregistrement et/ou aux revendeurs non agréés par l’ICANN d’intégrer en toute facilité la plateforme AF Proxy Services Ltd (Proxy.Net.za), mise à niveau à cet effet. Ils peuvent ainsi attribuer des noms de domaine .africa et participer au développement de l’économie numérique africaine.

« AF Proxy Services Ltd est lui-même agréé par l’ICANN. Sa plateforme proxy mise à niveau constitue donc une véritable solution prête à l’emploi pour les bureaux d’enregistrement et/ou les revendeurs africains qui souhaitent s’engager dans un parcours de vente au détail à bas prix sans avoir à engager des initatives de développement complexes », fait remarquer Lucky Masilela, président-directeur général d’AF Proxy Services Ltd.

Cet accès à l’enregistrement des noms de domaine, à la fois enthousiasmant et prometteur, a été mis à niveau à l’occasion de l’Africa DNS Forum, organisé cette semaine à Cotonou (Bénin) par l’AfTLD (Africa Top Level Domain Organization). De nombreux acteurs de renom de l’industrie africaine des noms de domaine participent chaque année à ce forum.

AF Proxy Services Ltd est lui-même agréé par l’ICANN « Notre site Web d’enregistrement, doublé de notre portail administratif dédié aux revendeurs, se veut dynamique et intuitif ; il a été développé et conçu pour améliorer l’expérience des revendeurs », précise M. Masilela.

Les délégués qui ont participé au DNS Forum de Cotonou ont également fait remarquer que l’extension dotAfrica, qui est le nouveau domaine réservé à l’Afrique sur le World Wide Web, a récemment passé le cap d’enregistrement des 16 000 noms de domaine. « Cela ne fait aucun doute, AF Proxy a ouvert aux revendeurs un nouveau marché ; ses résultats, suite à cette mise à niveau récente, s’annoncent encore plus exceptionnels pour les années à venir », ajoute M. Masilela.

Les avantages d’un nom de domaine .africa sont nombreux, que ce soit pour les détenteurs de ce nom de domaine ou les propriétaires de marques ; les noms de domaine .africa font notamment office de vitrine pour les marques concernées, qui deviennent ainsi les porte-drapeau du continent. Qui plus est, l’extension .africa marque véritablement l’appartenance à ce continent de produits et de services spécifiquement africains, tout en contribuant à mieux faire connaître la marque associée à travers le monde. L’acquisition d’un nom de domaine .africa est à n’en pas douter la meilleure façon d’acquérir un domaine en ligne assorti de nombreux avantages, sur un marché en croissance rapide et à très fort potentiel.

M. Masilela fait par ailleurs remarquer que la plateforme AF Proxy permettra également aux bureaux d’enregistrement et/ou aux revendeurs d’attribuer les noms de domaine ZAdotCity de dotjoburg, dotcapetown et dotdurban.

En bref, cela signifie que la plateforme d’enregistrement des noms de domaine AFProxy.africa permet à un bureau d’enregistrement non agréé par l’ICANN d’intégrer son système de gestion des domaines pour attribuer des noms de domaine aux domaines dotAfrica gTLD et ZAdotCity en utilisant le bureau d’enregistrement proxy par défaut. « Tous les utilisateurs du service AF Proxy deviennent des revendeurs du bureau d’enregistrement AF Proxy, ce qui est une solution intéressante car elle encourage les nouveaux enregistrements de noms de domaine gTLD dotAfrica », conclut M. Masilela.

(Source : AF Proxy Services Ltd, 5 juillet 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)