twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Microsoft lance Windows Server 2008 sur le marché sénégalais

vendredi 28 mars 2008

Le directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Emmanuel Onyeje, entouré de plusieurs experts de la société, a procédé hier, au lancement sur le marché sénégalais, de trois logiciels pour serveur.

Il s’agit de solutions logicielles plus connues sous le nom de Windows Server 2008. Selon M. Onyeje, Windows Server 2008 permet aux professionnels de la technologie de faire plus avec moins de ressources. Car, il fait fonctionner les serveurs au cœur d’un réseau informatique à grande échelle.

Ces solutions intéressent particulièrement les professionnels et dirigeants du secteur des technologies de l’information, les cadres et fonctionnaires supérieurs responsables de l’informatique et les personnes qui développent des logiciels en Afrique.

Elles fournissent par exemple aux responsables informatiques une série d’outils permettant de gérer et de contrôler leur infrastructure réseau dans les quatre domaines clés que sont la sécurité, la virtualisation, la productivité web et la veille stratégique.

Le directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, a dit que ces solutions répondent à un besoin exprimé par les professionnels de l’informatique qui se plaignaient de consacrer trop de temps et de ressources à gérer les systèmes existants et pas assez à investir dans de nouveaux moyens qui leur conféreraient un avantage stratégique sur le marché. D’ailleurs, l’un des experts présents a indiqué que cette technologie répond également aux besoins des entreprises implantées sur plusieurs sites au Sénégal et dans d’autres pays en Afrique. D’où encore l’avantage de disposer de Windows Server 2008 qui permet ainsi d’identifier, de gérer et de résoudre les problèmes d’un ou des systèmes informatiques à partir d’un même site, en évitant les déplacements. Ce qui peut constituer un gain temps considérable.

Pape Sanor Dramé

(Source : Le Soleil, 28 mars 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)