twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Microsoft embarque le Sénégal vers le futur

vendredi 28 mars 2008

En lançant trois nouvelles solutions logicielles sur le marché sénégalais, Microsoft marque un tournant décisif dans la façon dont les grandes entreprises et les gouvernements utilisent et gèrent leurs réseaux informatiques distribués.

Plusieurs facteurs font qu’aujourd’hui les entreprises doivent faire face à une explosion des données structurées ou non. Dans cette optique, et pour aider les administrateurs de système à rationaliser leurs infrastructures, la multinationale Microsoft a mis sur le marché le Windows server 2008. Une nouvelle génération de son système d’exploitation qui a été lancée hier au Sénégal. Il s’agit ainsi de trois nouvelles solutions logicielles connues sous le nom de Windows server 2008, Visual studio 2008 et Sql server 2008. Des instruments qui, selon la directrice marketing Windows server et virilisation Microsoft Corporation-Redmond, Mme Cécile Charlot, fournissent aux responsables informatiques une série d’outils permettant de gérer et de contrôler leurs infrastructures réseau dans les quatre domaines clés que sont la sécurité, la virtualisation, la productivité Web et la veille stratégique. Parce que la création et le lancement de ces solutions logicielles, renseigne Mme Charlot, sont basés sur les témoignages des professionnels de l’informatique qui se plaignent de consacrer trop de temps et de ressources à gérer les systèmes existants et pas assez à investir dans de nouveaux moyens qui leur confèreraient un avantage stratégique sur le marché.

Pour respecter les nouveaux règlements, les entreprises doivent, en tout état de cause, conserver les données plus longtemps. Ce à quoi s’est attelée la multinationale Microsoft qui a mis sur le marché cette plate-forme de données sécurisée, fiable et évolutive. Ce qui permettra à ses usagers d’exécuter les applications stratégiques les plus exigeantes, d’accélérer le développement de la prochaine génération d’applications, mais également de stocker et d’utiliser toutes sortes de données et de rendre le décisionnel accessible à tous les acteurs de l’entreprise.

Windows server 2008 permet aux Ics aux professionnels de la technologie de faire plus avec moins de ressources et une économie de temps pour les opérations courantes. Grâce à cette évolution, les entreprises pourront ainsi réduire le temps consacré à la maintenance journalière en définissant un ensemble commun de stratégies pour des opérations de bases de données. Ce qui participera à un meilleur fonctionnement de l’entreprise, mais aussi aidera le gouvernement à offrir de meilleurs services aux citoyens, ou à développer un logiciel adapté à une demande locale spécifique.

I. Diaw

(Source : Wal Fadjri, 28 mars 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)