twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mémorandum sur l’interconnexion des réseaux de télécommunications signé entre le Gabon et le Cameroun

mardi 3 décembre 2019

Rigobert Ikambouayat Ndeka, ministre gabonais de la communication et de l’économie numérique et Minette Libom Li Likeng, la ministre camerounaise en charge des postes et télécommunication ont signé un mémorandum d’entente sur les préalables de l’interconnexion des réseaux de transmission numérique entre leurs pays respectifs, récemment à Libreville, la capitale du Gabon.

« Ce mémorandum d’entente est le signe de l’engagement entre le Cameroun et le Gabon sur les modalités préalables de l’interconnexion numérique. Une avancée considérable dans le processus d’intégration numérique sous régionale, » a déclaré la ministre camerounaise à l’issue de cette signature jeudi dernier.

Cette signature entre dans le cadre du développement de l’économie numérique sous régionale inscrite au projet Central Africain Backbone (CAB). Elle approuve les contours juridiques initiant la mise en place des réseaux de télécommunication à haut débit entre les capitales des deux pays.

Cette entente inclue aussi la mise end place d’un comité d’ouvrage et de suivi des travaux. Lesquels seront une aubaine pour les populations des deux pays en terme de réduction des coûts de connectivité.

Pour Minette Libom, « l’intégration numérique sous régionale ne peut être effective que si elle est soutenue par des politiques numériques d’inter connectivité harmonisées. Qui sont des réponses aux enjeux économiques et sociétaux qui se posent en terme d’évolution technologique et d’industrialisation ».

Elle a également encouragé la prise d’initiatives nationales et régionales pour « faire de l’Afrique un continent mieux connecté ».

« A ce titre la coopération sous-régionale est nécessaire pour la mutualisation des efforts de développement des infrastructures d’accès au numérique » a cité la ministre sur son compte twitter.

Ce moment a connu la présence des représentants de la Banque mondiale, la Banque Africaine de développement et celle de l’Union internationale des télécommunications.

Aurore Bonny

(Source : CIO Mag, 3 décembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)