twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Me El Hadj Diouf sur le verdict du procès Thierno O. Sy-Latif Coulibaly : « Abdou Latif Coulibaly méritait d’être sanctionné sévèrement »

mercredi 17 novembre 2010

Alors que les avocats de Abdou Latif Coulibaly s’insurgent contre la condamnation de leur client qui vient de perdre son procès face au conseiller en Tic du Chef de l’Etat, Thierno Ousmane Sy qui l’accuse de diffamation, les conseils de ce dernier jubilent. Me El Hadj Diouf pense même que le journaliste aurait dû être sévèrement sanctionné.

« Merci monsieur le président », a lancé vivement Me El Hadj Diouf dès l’annonce du verdict. Et une fois sorti de la salle d’audience l’avocat de Thierno Ousmane Sy laisse éclater toute sa joie. « Je suis plus qu’heureux car, c’est la victoire de la vérité sur le mensonge », a d’emblée déclaré Me Diouf.

A ses yeux, la victoire de son client était évidente car dit-il, « Abdou Latif Coulibaly ne pourra jamais prouver que Thierno Ousmane Sy a reçu une commission sur la vente de la licence de téléphonie à Sudatel ».

Comme il l’a soutenu depuis le début de cette procédure, le conseil a réitéré : « cette fois-ci, Latif s’est trompé car, il a vu un mail et il a voulu sauter sur l’occasion. Mais, il n’a aucune preuve ». Poursuivant Me Diouf ajoute : « il a essayé d’impressionner le tribunal avec des diapositives ».

En ce qui concerne l’appel que compte introduire les avocats du journaliste, Me Diouf prophétise un autre revers de ce dernier . « Il avait toute la latitude d’apporter ses preuves en première instance. On lui avait tout donné ; il était même traité comme un roi. Tous ses droits avaient été respectés mais, il était incapable fournir une preuve pour sa relaxe ».

Fort de tous ces éléments, Me El Hadj Diouf estime que le tribunal devait prononcer une sanction beaucoup plus lourde à l’endroit du journaliste. « Il aurait pu être sévèrement sanctionné car, il a tenu des allégations graves et mensongères. Il a ancré dans la tête des Sénégalais qu’il existe quelque part une commission de 20 milliards alors que ce n’est pas vrai ».

(Source : Nettali, 17 novembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)