twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie : France Telecom abandonne le rachat de Mattel

mercredi 13 mai 2015

Un mois et deux semaines après l’expiration de l’ultimatum fixé pour conclure la transaction de rachat de la filiale mauritanienne de la compagnie de téléphonie tunisienne, Mattel, le géant France Telecom, qui a proposé une offre irrévocable de 50 millions d’euros, jette l’éponge. Les dessous d’un « Deal » qui a viré au fiasco.

Les discussions engagées depuis plusieurs mois entre les autorités de France Telecom et les responsables de la compagnie de téléphonie, Mattel, filiale de Tunisie Telecom, se sont avérées infructueuses. Le casting du rachat de Mattel qui s’appuyait sur deux points stratégiques dont le délai d’ultimatum fixé au 31 mars 2015 et le montant de la transaction estimé à 50 millions d’euros a foiré. Des sources autorisées ont confirmé aux Afriques que les responsables de l’opérateur français ont décidé d’abandonner le projet de rachat de Mattel fixé à 50 millions d’euros. « J’avoue que les discussions n’ont pas évolué et des divergences sur l’état du portefeuille et sur le montant proposé constituent des points de friction », a commenté notre source. Dans une édition électronique des Afriques datée de février 2015, on faisait état de la facturation de cession de Mattel par ses dirigeants évaluée à près de 75 millions d’euros.

A l’évidence, si les négociations ont échoué, c’est surtout à cause des conflits d’intérêts et de divergences de visions des principaux actionnaires de la compagnie de téléphonie, nous a-t-on soufflé. L’arbitrage du ministre mauritanien des Télécommunications, plus intéressé à la bonne gouvernance des entreprises de téléphonie que de leur cession à des majors offshore qui a trop tardé, n’a pas aussi arrangé les choses. D’ailleurs, confirme notre source, certains plénipotentiaires français n’ont pas digéré la pilule. Hormis le désaccord sur le montant de la transaction de rachat proposé par France Telecom, les dirigeants français se sont aperçus qu’il y avait beaucoup de cafards dans les placards. Car, le portefeuille financier de la filiale mauritanienne de Tunisie Telecom est loin de l’embellie...

(Source : Dakar Actu, 13 mai 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)