twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie : Des hommes d’affaires sénégalais prospectent le marché des TIC

vendredi 20 mars 2015

Une délégation d’hommes d’affaires sénégalais a séjourné, du 9 au 12 mars dernier, à Nouakchott, dans le cadre d’une mission d’études sur les opportunités d’affaires du marché mauritanien des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le Consortium des technologies de l’information et de la communication (CTIC Dakar) se lance dans la prospection du marché mauritanien. L’objectif des 5 entreprises qui le composent est d’être le premier catalyseur de croissance pour les PME actives dans les TIC en Afrique de l’Ouest. Selon Odile Barry, « Business Development Manager » de l’une des entreprises du CTIC, des opportunités de croissance existent en Mauritanie, où ‘’le marché est vide’’.

Avec des partenariats en perspective, les 5 entreprises, en l’occurrence Orange Business Services, Sonatel Multimédia, KiWI du groupe 2Si, Atomium Gestion et le Groupe Chaka, toutes spécialisées dans les TIC, espèrent une collaboration fructueuse. ‘’Il y a une forte demande pour nouer des partenariats, et nous espérons que les autorités des deux pays contribueront à renforcer cette coopération en perspective’’, explique Mme Barry.

‘’Notre objectif, ajoute-t-elle, est de développer l’expertise sénégalaise en Mauritanie.’’ Le marché mauritanien des TIC est actuellement dominé par des hommes d’affaires des pays du Maghreb. Ce qui fait dire à Maguette Pathé Guèye, de l’entreprise KIWI, qu’‘’il y a beaucoup de choses à faire en Mauritanie’’. ‘’Des chantiers existent, mais aussi une volonté de modernisation du secteur. Nous avons la possibilité de vendre notre expertise à l’administration mauritanienne, et des opportunités s’offrent à nous’’, poursuit-elle.

Aïssatou Ndoye, qui travaille pour Orange Business Service, constate que le Sénégal est absent en Mauritanie dans le domaine des télécommunications. ‘’Nous avons rencontré des partenaires pour la mise en réseau, la sécurité des applications, la téléphonie mobile, la solution informatique, etc.’’ explique-t-elle.

CTIC Dakar est un incubateur d’entreprises des TIC créé en 2011. Il a pour but d’accompagner dans leur croissance les meilleures PME des TIC au Sénégal et de faire partie des acteurs de développement de l’économie numérique, selon ses responsables. La Mauritanie disposant de plusieurs atouts, la mission de prospection nourrit l’espoir d’élargir le champ d’action de ses entreprises, en mettant sur le plateau des services de Business Development, de gestion financière et fiscale, de communication et de levée de fonds.

Ibou Badiane

(Source : Enquête, 20 mars 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)