twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Master en droit de la régulation : L’Ucad fête sa première promotion

lundi 14 juillet 2008

La Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a fêté, samedi, au centre de conférence de l’Ucad II, ses premiers diplômés du Master II droit de la régulation. La cérémonie de sortie dont le parrain est Me Abdoulaye Wade a été présidée par le recteur Abdou Salam Sall.

Ils sont 21 auditeurs issus de secteurs aussi variés que les télécommunications, l’électricité, l’audiovisuel, le transport, la banque ou encore les finances à recevoir, samedi dernier, leurs diplômes en master droit de la régulation. Pendant presque une année, ces professionnels ont eu une formation principalement orientée vers la préparation et l’exercice aux emplois de responsabilité dans les services juridiques et contentieux des structures de régulation, des entreprises régulées, des cabinets de conseil ayant une activité nationale et internationale dans la régulation. Selon l’initiateur du master II, le Pr. Abdoulaye Sakho, il est fondamental, dans un contexte de libéralisme symbolisé par le désengagement de l’Etat, d’avoir des structures de régulation autonomes. Ce master est une formation pluridisciplinaire qui s’inscrit parfaitement dans les sciences de l’organisation, dans l’évolution actuelle du monde des affaires et dans les formes modernes de gestion des affaires publiques. Le Doyen de la Fsjp, le Pr. Ndiaw Diouf, et son prédécesseur Isaac Yancouba Ndiaye ont tous abondé dans le même sens.

Mieux, pour le Pr. Diouf, avec ce master, l’Ucad est en phase avec le monde professionnel. Se réjouissant de la mise en place de ce master qui, selon lui, illustre la belle et fructueuse coopération existant entre l’Ucad et ses partenaires dont Sciences Po Paris, le recteur Abdou Salam Sall a invité les récipiendaires à apporter leur contribution à la fondation Ucad. Parmi ceux-ci, notre confrère Viyé Dabo.

Abdoulaye Diallo et Idelette Bissuu

(Source : Le Soleil, 14 juillet 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)