twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : le lancement du paiement mobile annoncé pour septembre prochain

vendredi 13 avril 2018

Le paiement mobile, qui viendra booster l’inclusion financier dans le Royaume du Maroc, devrait être lancé en septembre 2018, selon une source proche du dossier que cite le journal Le Matin. Actuellement, des banques, des commerces et des opérateurs de téléphonie mobile ont déjà développé leur solution de paiement. Cette dernière est d’ailleurs en cours de test interne pour plusieurs sociétés comme Attijariwafa Bank, BCP, BMCE Bank of Africa et CIH Bank.

Une fois les tests internes à chaque entreprise achevés, le test d’interopérabilité de toutes ces plateformes de paiement mobile devrait intervenir en juin 2018. L’interopérabilité c’est la capacité qui sera donnée aux usagers, d’échanger de l’argent via des solutions offertes par différents fournisseurs/acteurs de paiement mobile. Ce n’est qu’après le test réussi de cette interopérabilité que le paiement mobile sera officiellement lancé.

Le projet de « Solution nationale de paiement mobile », est une initiative de Bank Al-Maghrib (BAM) ; la banque centrale du Maroc et de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Les deux institutions ont porté cette idée dans le but d’améliorer l’inclusion financière d’une grande partie de la population encore non-bancarisée et soutenir la croissance du segment de l’e-commerce.

Au Kenya par exemple, champion du paiement mobile en Afrique, la solution a contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations. Aujourd’hui, elle permet, au-delà du transfert d’argent aux proches, de cotiser pour une assurance maladie, de régler des frais médicaux, de scolarité, de transport, de facture de télévision à la demande, d’effectuer l’épargne d’argent ou de souscrire aux micro-crédits, etc.

(Source : Agence Ecofin, 13 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)