twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Manifestations au Zimbabwe : l’accès à internet "brouillé"

mardi 15 janvier 2019

L’accès à internet était brouillé mardi au Zimbabwe au lendemain d’une journée de manifestations meurtrières contre la hausse des prix du carburant décrétée par le gouvernement, a indiqué à l’AFP un opérateur téléphonique.

"Les systèmes de télécommunications sont brouillés. Nous n’avons pas l’équipement pour le faire, donc devinez qui l’a fait", a-t-il déclaré sous couvert de l’anonymat.

De nombreux internautes zimbabwéens se plaignaient mardi de ne plus avoir d’accès normal aux réseaux sociaux.

L’autorité locale de régulation de l’internet a toutefois démenti tout blocage. "Je n’ai pas été informé d’un quelconque problème", a assuré son directeur général, Gift Machengele.

"S’il y a un problème, je ne pense pas qu’il vienne de nous", a ajouté M. Machengele.

La police est intervenue lundi à Harare et à Bulawayo (sud), la deuxième ville zimbabwéenne, pour disperser des centaines de personnes qui avaient érigé des barricades et pillé des commerces, au premier jour d’une grève générale décrétée par le principal syndicat du pays.

Les forces de l’ordre ont ouvert le feu à balle réelle lundi contre les protestataires, selon des ONG, et ces opérations ont "provoqué des pertes en vie humaine", a indiqué le ministre de la Sécurité Owen Ncube.

Depuis près de vingt ans, le Zimbabwe traverse une grave crise économique et financière, étranglé par un manque criant de liquidités et une inflation galopante.

Sa situation s’est encore aggravée ces derniers mois, provoquant des pénuries de nombreux produits de base, dont le pétrole.

(Source : Notre temps, 15 janvier 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)