twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mali : les universités USTTB et ENI deviennent officiellement des « Huawei ICT Academies »

lundi 24 octobre 2022

Ce 20 octobre, dans les locaux de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), s’est tenue la cérémonie scellant la convention de stage signée entre Huawei Mali, l’USTTB et l’École Nationale d’Ingénieurs (ENI). Cette dernière permet aux deux universités d’envoyer leurs meilleurs étudiants d’effectuer un stage au sein des locaux de Huawei au Mali. A ce titre, elles deviennent officiellement des Huawei ICT Academies.

Huawei ICT Academy est un programme de partenariat à but non lucratif mis en place entre Huawei et les universités. Ouvert à toutes les universités du monde, il permet de dispenser des cours de TIC certifiés Huawei à de nombreux étudiants. Ce programme sert de pont entre les entreprises et l’enseignement supérieur visant à la création d’un écosystème de compétences pour l’industrie des TIC. La Huawei ICT Academy a été conçue pour dispenser des cours de formation et de certification standardisés qui sont très appréciés par les employeurs. Ainsi, l’accès à ces cours permettra aux étudiants d’acquérir les dernières connaissances et compétences pratiques en matière de TIC, favorisant ainsi leur insertion sur le marché d’emploi.

En présence du Secrétaire général du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, du Secrétaire général du ministère de la Communication et de l’Economie Numérique, du Recteur de l’USSTB, du Recteur de l’ENI, du Directeur Général de Huawei Mali, la cérémonie a débuté par une présentation du programme Huawei ICT Academy et s’est suivie d’une allocation de chacun des invités.

S’exprimant sur ce sujet, M. August Dong, Directeur général de Huawei Mali, s’est dit honoré d’inaugurer ce programme avec l’USTTB et l’ENI : « Nous sommes fiers de pouvoir lancer ce programme au Mali, où la population est majoritairement jeune, avec l’USTTB, l’université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako et l’ENI, qui sont des établissements publics à caractère scientifique, technologique et culturel de renom. »

Expliquant les intérêts de ce programme, M. Dong poursuit : « Avec un accès gratuit aux cours tels que la 5G, l’intelligence artificielle, le Cloud Computing, le WLan, le storage, ou encore le Big Data, cette plateforme permettra aux étudiants de se former, d’en apprendre davantage sur les nouvelles technologies, les cours dispensés permettant d’acquérir plusieurs niveaux de certification, respectivement, HCIA, HCIP et HCIE. Avec ce partenariat, nous serons fiers de voir une nouvelle génération d’experts en TIC émerger au Mali et dans la sous-région, ces derniers étant alors en mesure de prendre en main l’avenir numérique du pays et de facto, du continent. »

Soulignant tout l’intérêt de cette convention de stage signée entre l’entreprise et les deux universités, le Directeur général de Huawei a conclu ses propos comme suit :

« La création d’un écosystème de talents est cruciale pour Huawei. Outre leur apporter une expertise sur le secteur clé des nouvelles technologies, il est essentiel de les aider à s’insérer dans le monde professionnel, où ils pourront appliquer concrètement ce qu’ils ont appris. »

Le Secrétaire général du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ministère de tutelle et parrain du programme au Mali, a félicité le groupe Huawei pour cet engagement : « Au nom de Son Excellence Monsieur le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, je tiens à féliciter le groupe Huawei pour cette initiative, permettant aux étudiants de ces deux universités de bénéficier d’une plateforme d’apprentissage gratuite aux métiers du numérique. »

Il s’est également exprimé sur l’importance de former les jeunes aux métiers du numérique : « A l’ère de la quatrième révolution industrielle, il est important d’investir dans la formation des jeunes dans le domaine du numérique. En effet, la transformation digitale nous appelle à revoir la manière dont nous apprenons et dont nous travaillons. Les modes de travail évoluent et connaissent des transformations importantes dans une économie numérique. L’apprentissage à distance est un atout pour nos sociétés constituées majoritairement de jeunes. », avant de poursuivre « La convention de stages proposée par Huawei est également un geste à saluer, car elle contribue à l’effort de notre gouvernement pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes, faciliter leur employabilité et ainsi réduire le taux de chômage dans le pays. »

Le recteur de l’USTTB a, quant à lui, clôturé son allocution par des remerciements : « Je voudrais, en mon nom propre et au nom de l’ensemble des enseignants-chercheurs, du personnel et des étudiants de l’USTTB, exprimer notre profonde gratitude à Huawei Technologies Mali pour le choix porté sur notre institution d’abriter la première Huawei ICT Academy au Mali. Huawei nous fait ainsi bénéficier de son expertise dans le domaine des TIC et contribue à l’amélioration qualitative de la formation au sein de notre université. ».

Le recteur de l’ENI, Monsieur Abderhamane Baba Touré a également tenu à remercier le groupe Huawei pour son engagement : « Cette convention marque la deuxième étape du partenariat que nous avons noué avec Huawei. Dans le cadre de celui-ci, nos étudiants auront l’opportunité de consolider leurs acquis théoriques, tout en bénéficiant d’une expérience solide sur le terrain afin de faire en sorte qu’ils soient pleinement compétitifs sur le marché de l’emploi. Par ailleurs, ce partenariat s’inscrit dans la droite ligne de nos objectifs stratégiques, permettant à nos étudiants et enseignants d’obtenir les certifications Huawei Technologies. »

Huawei ICT Academy autorise les instructeurs des universités des pays du monde entier à dispenser les formations Huawei en leur fournissant la documentation nécessaire. Les instructeurs certifiés de l’université se chargent d’organiser les cours et les travaux pratiques (Labs) des formations. Grace à ces deux partenariats au Mali, les étudiants bénéficieront non seulement de nouvelles compétences théoriques et pratiques en TIC, de certifications Huawei, soit d’autant plus d’atouts conséquents dans leurs CV, mais aussi d’une belle insertion professionnelle.

Huawei Mali

(Source : Agence Ecofin, 24 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik