twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mali : l’AGETIC va aider l’Agence de développement régional de Bamako à faire de la capitale une Smart City

lundi 1er avril 2019

L’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC) va aider l’Agence de développement régional (ADR) de Bamako à faire de la capitale un Smart City.

Les deux parties ont convenu à cet effet de l’élaboration d’un plan d’action sur l’accompagnement de l’ADR dans la mise en œuvre des projets et programmes axés sur le numérique, la transition numérique de l’ADR, le diagnostic de ses besoins sur les questions de TIC, l’assistance technique et conseil pour l’acquisition de matériels informatiques, l’assistance technique et la formation du personnel sur les outils et enjeux de la transition numérique, le partage de base de données et d’informations relatives aux TIC.

Lors de la signature de la convention survenue la semaine dernière, il a aussi été convenu que l’AGETIC accompagnera l’ADR dans la vulgarisation des compétences transférées aux collectivités territoriales en matière de TIC et l’accompagnement de l’ADR-Bamako dans le cadre de son appui aux Collectivités territoriales du district de Bamako en matière de formation sur les TIC.

Le directeur général de l’AGETIC, Hamed Salif Camara (photo), a déclaré que la transformation de Bamako en ville intelligente devient nécessaire car les « citoyens ont besoin d’un certain nombre de services auxquels ils doivent avoir rapidement accès et à moindre coût. Chaque foyer doit pouvoir bénéficier de services de l’Etat et des administrations publiques, sans pour autant fournir de gros efforts. Ils doivent également pouvoir s’acquitter de leurs devoirs afin d’aider les administrations publiques à continuer à leur offrir de meilleurs services ».

« Par cette convention, l’AGETIC va développer des applications qui vont permettre à l’ADR, à travers ses partenaires, les maires, de faire en sorte que la vie des citoyens soit simplifiée et qu’ils aient très rapidement accès à des services de qualité », a indiqué Cheick Oumar Maïga, le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication.

La transformation de Bamako en ville intelligente entre dans le cadre du réseau africain de villes intelligentes (ASToN) initié par l’Agence Française de développement (AFD). Douze villes africaines, parmi lesquelles la capitale malienne, ont été choisies à cet effet.

(Source : Agence Ecofin, 1er avril 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)