twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Madagascar : Les droits d’accise remis en question par la commission d’enquête parlementaire

mardi 2 novembre 2021

Les technologies de télécommunications jouent un rôle important dans le développement socioéconomique.

Un changement est-t-il en vue concernant la fiscalité des entreprises de télécommunications ? C’est la question que l’on se pose avec cette proposition de la commission d’enquête parlementaire sur les activités des opérateurs en télécommunications, concernant les droits d’accise sur ce secteur.

Dans son rapport, ladite commission recommande notamment à la Commission des finances et du budget « d’examiner et d’approuver la substitution des droits d’accise par une obligation d’investissement à souscrire par les opérateurs en pourcentage équivalent du chiffre d’affaires hors taxe. »

Débats

On rappelle que cette question du droit d’accise a nourri les débats entre l’Administration et les opérateurs de télécommunications. De 10%, ce droit a été ramené à 8% dans la loi de finances 2022. Concernant justement les tarifs de télécommunication, un opérateur a expliqué, durant cette enquête « qu’une réduction significative des coûts de communication a pu être observée dans la mesure où auparavant, les appels hors forfait étaient facturés à 13 ariary par seconde, ils sont maintenant réduits à 5 ariary, si auparavant un forfait de 1.000 ariary pour un tarif avec forfait permettait uniquement 13 minutes de communication. Il permet aujourd’hui jusqu’à 160 minutes de communication. Il en va de même pour les sms car si un sms hors forfait coûtait 120 ariary, aujourd’hui 200 ariary permet l’envoi de 200 sms ». Une manière, en somme, de démontrer que le coût des offres de communication a considérablement diminué.

Arriérés

Cette commission a, par ailleurs, constaté qu’il existe effectivement des arriérés d’une société de télécommunications vis-à-vis de l’Etat malgache. Selon le rapport de la commission d’enquête, L’Etat doit également payer toutes les factures afférentes aux dépenses relatives aux télécommunications afin d’éviter un gonflement inutiles des arriérés de l’Administration. Il s’agit d’assainir le système fiscal à Madagascar et de permettre à la population de bénéficier directement de ces contributions. Une application correcte de la loi permettra d’accélérer l’accès du plus grand nombre aux technologies de télécommunications ; ceci devrait également contribuer grandement à promouvoir le déploiement des réseaux de télécommunications. Notons que ce rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les sociétés de télécommunication est sorti le 15 octobre dernier.

R.edmond.

(Source : Midi Madagasikara, 2 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)