twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la cybercriminalité : Microsoft offre gratuitement aux internautes un logiciel « anticriminel »

vendredi 12 novembre 2010

Les autorités du ministère des Technologies de l’information et de la communication, de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) et le Directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Ibrahim Youssry, ont procédé hier au lancement officiel d’une arme qui pourrait être fatale aux cybercriminels. En conférence de presse avec le Directeur de cabinet du ministre Moustapha Guirassy, M. Youssry a annoncé la disponibilité de ce qu’il appelle « une solution gratuite de protection contre les virus, les logiciels espion, les spams et autres menaces informatiques utilisés pour arnaquer les consommateurs par des message faisant état de gains impressionnant gagnés auprès de la fondation Bill Gates ». Ce logiciel que l’on peut obtenir gratuitement par téléchargement sur le site Web http://www.microsoft.com/security_e... un antivirus non renouvelable. Il convient cependant de préciser que les internautes qui n’ont pas des supports originaux ne pourront jouir de cette protection que pour une durée d’un mois. Passé ce délai, le système de protection en question se retire de lui-même.

En dehors des internautes individuels, ce produit de Microsoft est principalement destiné, dit le Directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, aux Petites et moyennes entreprises (Pme) disposant d’une dizaine d’ordinateurs. « Supplément » pour les consommateurs des produits du géant mondial de l’informatique, cette arme destinée à combattre la cybercriminalité participe à la sécurisation de la navigation, selon le Directeur de cabinet du ministre des Technologies de l’information et de la communication, Mamadou Guèye. Même s’il est difficile de mesurer l’ampleur des dégâts de la cybercriminalité au Sénégal, faute d’étude en la matière, M. Ibrahim Youssry indique qu’en Angleterre, le mal atteint 54% des Pme alors qu’au Etats-Unis, les pertes qu’elle engendre se chiffre à plus de 8 millions de dollars.

Abdoul Aziz Seck

(Source : Le Populaire, 12 novembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)