twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les plans de Google pour développer le Wi-Fi en Afrique

lundi 27 mai 2013

Dans l’espoir de connecter un milliard de personnes, Google conduirait plusieurs projets de développement de réseaux internet sans fil innovants en Afrique et en Asie.

C’est le Wall Street Journal, le célèbre quotidien américain, qui nous l’apprend. Google serait en train de mener un projet visant à rendre accessible internet à plus d’un milliard de personnes dans les pays émergents. Le géant de l’internet américain prévoirait en effet de développer des réseaux sans fil en Afrique subsaharienne et en Asie, avec en ligne de mire les zones rurales et faiblement connectées. Google, qui envisagerait de s’associer avec des entreprises de télécommunications et des fournisseurs d’équipement locaux, serait déjà en discussion avec les gouvernements du Kenya et de l’Afrique du Sud. Dans ces deux pays, le géant mondial souhaiterait voir évoluer certaines réglementations pour permettre la construction massive de nouveaux réseaux sans fil.

Pour bâtir de tels réseaux, la société californienne envisagerait la construction d’un "écosystème" alliant l’usage de nouveaux microprocesseurs et celui de smartphones à bas prix fonctionnant avec son système d’exploitation Android. Des personnes proches du dossier évoquent aussi l’utilisation d’ondes réservées aux chaînes de télévision, la mise en place d’un réseau satellitaire ou encore la construction de plate-formes à haute altitude, sous forme de ballons dirigeables capable d’émettre des signaux sur plusieurs centaines de kilomètres carrés.

Si le porte-parole de Google a refusé de commenter ces informations, les annonces du Wall Street Journal font néanmoins écho à une publication sur le blog de l’entreprise datée de 2012 qui notait que le Wi-Fi était une technologie « bien adaptée pour fournir une connectivité à faible coût dans les zones rurales à faibles infrastructures et pour étendre la couverture des services dans les zones urbaines densément peuplées. »

Au Cap, les premières expérimentations menées conjointement avec l’entreprise californienne Carlson Wireless Technologies dans dix écoles primaires marcheraient « vraiment très bien », d’après Arno Hart qui gère le projet.

Fournir des réseaux sans fil permettrait notamment à Google de contourner les entreprises de câblodistribution et de télécommunication sans fil, avec qui l’entreprise fondée par Larry Page entre régulièrement en conflit. Ces activités soulignent aussi la volonté du géant américain d’avoir désormais le contrôle de toutes les facettes de la connexion d’une personne à Internet à travers le monde, depuis l’aspect logiciel jusqu’au moteur de recherche. Connecter davantage de personnes au web participe aussi à créer une classe de clients potentiels pour son moteur de recherche et ses autres services tels que YouTube ou Google App Store.

Le réservoir de croissance de Google est encore conséquent alors que plus de la moitié de la population mondiale n’utilise toujours pas le web, tout particulièrement dans les pays en développement.

Charles Normand

(Source : Jeune Afrique, 27 mai 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)