twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les pays arabes d’Afrique préparent une stratégie commune pour la cybersécurité

mercredi 30 novembre 2022

La question de la cybersécurité est désormais une préoccupation universelle. Pour y faire face, les pays sont obligés de se regrouper afin de prendre les mesures nécessaires pour renforcer, à tous les niveaux, la coopération et travailler ensemble pour lutter contre la cybermenace.

L’Organisation arabe des technologies de l’information et de la Communication (Aicto) est sur la voie de lancer la Stratégie Arabe pour la Cybersécurité. Ladite stratégie a été présentée ce mardi 29 novembre en marge des « Journées régionales de la confiance numérique », qui se tiennent les 29, 30 novembre et 1er décembre à Tunis en partenariat avec Huawei Technologies.

La stratégie vise à appuyer les 17 pays arabes membres (dont 10 pays africains) de l’Aicto dans la réponse aux défis cybernétiques, l’homogénéisation du cadre juridique, entre autres, pour répondre plus efficacement à la multiplication des attaques et menaces cybernétiques dans un environnement économique de plus en plus digital.

« A l’heure actuelle, on est en train de vivre une transformation digitale de tous les secteurs et une amélioration croissante de l’usage d’Internet. Si on n’assure pas la fiabilité du système, la confidentialité des informations et la protection des données personnelles, cela ne pourra se développer comme il faut. La cybersécurité reste un prérequis très important et une priorité absolue », a déclaré Adnane Ben Halima, le vice-président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei Northern Africa.

Cette stratégie survient un an après que les Etats membres de la Ligue arabe et l’Aicto ont convenu de tracer une vision et une stratégie de cybersécurité communes. Élaborée en collaboration avec des experts sur la question, la nouvelle stratégie a pour objectif de renforcer l’action arabe commune et booster la coopération interrégionale et mondiale en matière de sûreté et de sécurité des transformations technologiques aux niveaux stratégique, technique et organisationnel.

Présentée et appréciée par les participants du forum, la stratégie sera adoptée dans les prochains mois. Elle fait partie d’un certain nombre de projets d’envergure contenus dans le plan d’action quinquennal (2023-2027) de l’Aicto, dont l’objectif est d’atteindre une croissance uniforme et combler le gap existant en matière de cybersécurité au sein des pays membres.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 30 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik