twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les futurs câbles sous-marins de fibre optique surveilleront les océans et le climat

vendredi 10 juin 2022

Plus de 1,3 million de kilomètres de câbles de télécommunications sous-marins parcourent les océans du monde. Ils seront remplacés ou renforcés progressivement par un plus grand nombre d’ici 2030. L’UIT veut capitaliser sur ces infrastructures pour mieux protéger le climat.

La prochaine génération de câbles sous-marins de fibres optiques surveillera les océans en plus d’assurer les besoins de télécommunications en parallèle. Ces nouvelles infrastructures contribueront à fournir des alertes précoces précises sur les tsunamis et des données pour la science du climat. Selon l’Union internationale des télécommunications (UIT), deux nouvelles normes sont en cours d’élaboration à cet effet.

« Les câbles SMART comprennent des capteurs éprouvés de surveillance de l’environnement et des dangers dans des répéteurs de câble, qui abritent des dispositifs amplifiant les signaux de communication optique à intervalles le long d’un câble sous-marin », explique l’UIT.

« Trois capteurs mesurent la température du fond de l’océan comme indicateur des tendances climatiques ; la pression pour l’élévation du niveau de la mer, les courants océaniques, les tsunamis ; et l’accélération sismique pour la détection des tremblements de terre et les alertes aux tsunamis. Les capteurs doivent être opérationnels à tout moment et toutes les données détectées seront transmises aux stations d’atterrissage du câble à la vitesse de la lumière », précise l’Union.

Les efforts de normalisation que mène l’UIT s’appuient sur les exigences minimales établies par le groupe de travail conjoint sur les systèmes de câbles intelligents, qui a été formé en 2012 avec le soutien de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (UNESCO-COI) et de l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Les nouvelles normes devraient être achevées d’ici 2024.

Le système de câble transatlantique Brésil-Portugal, connu sous le nom d’EllaLink, a été le premier à dédier une fibre d’un câble de télécommunications commercial à la détection environnementale, entre l’île de Madère et le câble principal. Il illustre, d’une autre manière, comment la technologie télécoms peut être mise au service du développement.

Muriel Edjo

(Source : WeAreTechAfrica, 10 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)