twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les contours du portail de développement présentés au CRD de Louga

mardi 7 juin 2005

Le président du comité de pilotage du portail de développement, un site lancé dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, a présenté lundi ledit site aux membres du Comité régional de développement de Louga, a constaté le correspondant permanent de l’APS dans la région.

Ce site, destiné aussi à l’amélioration de l’accès à l’information et à la connaissance pour les populations notamment les plus démunies, "est pluridisciplinaire, interactif et dynamique. Regroupant un certain nombre de services et de contenus thématiques, il doit être alimenté et enrichi par les acteurs de développement à la base", a précisé Babacar Mboup.

Dicté par le besoin d’accéder à l’information et au savoir et la nécessité d’un dialogue enrichissant en terme d’échange d’expériences et de savoir faire, il devrait permettre d’exploiter les possibilités offertes par les nouvelles technologies de l’information, a estimé M. Mboup ajoutant que le portail dont le lancement officiel est prévu dans le courant du mois de juillet par le chef de l’Etat "devrait contribuer à lever les freins majeurs au développement économique et social".

Il devrait aussi aider à l’atteinte des objectifs de développement tout en facilitant son suivi en temps réel et en renforçant l’efficacité des interventions en faveur du développement des secteurs prioritaires.

Le renforcement de la prise en charge des groupes vulnérables, l’amélioration de leurs capacités productives, la réduction des disparités de genre, le soutien de la mise en œuvre de la stratégie de réduction de la pauvreté sont parmi les nombreux objectifs recherchés par le portail.

Il ambitionne de réunir l’ensemble des ressources, informations et outils disponibles pour le développement, a, pour sa part, ajouté Malick Thiaw, membre du comité.

Selon lui, le portail contiendra un répertoire exhaustif de tous les acteurs, des informations générales sur le développement actualisées régulièrement, une bibliothèque en ligne et l’état d’avancement de la mise en œuvre de la stratégie de réduction de la pauvreté.

Des événements au plan local, national et international liés à la problématique de développement, des annonces de séminaires, conférences et ateliers, un service d’offre d’emploi et appel d’offres, un bulletin d’informations aux utilisateurs figureront en bonne place dans le portail, a souligné M. Thiaw.

Il reste convaincu que malgré l’environnement hostile prévalant en zones rurales et ne concourant pas à l’avènement de l’Internet en campagne, l’appropriation de cet outil par les acteurs du milieu rural peut être un catalyseur dans le cadre des échanges avec les partenaires au développement.

Devant le taux élevé d’analphabétisme estimé à 65 pour cent, l’illettrisme en français, le manque d’infrastructures, d’ordinateurs et de connexion sur l’Internet, les membres du comité de pilotage ont cru bon de passer par les radios communautaires pour contourner ces difficultés et faire participer les populations aux émissions "Web radio" ou "Web surf".

L’architecture administrative au niveau régional pour une gestion rationnelle de ce nouvel outil sera définie après le lancement, a assuré M. Mboup qui a toutefois invité les acteurs régionaux à ouvrir, déjà, la discussion entre eux.

(Source : APS, 7 juin 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)