twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les autorités rwandaises et mauriciennes de protection des données partagent leurs expériences dans le secteur financier

vendredi 5 août 2022

La semaine dernière, la commissaire à la protection des données de Maurice, Mme Drudeisha Madhub, s’est rendue au Rwanda pour des discussions sur la collaboration entre les autorités de protection des données respectives.

Au cours de sa visite, elle a partagé l’expérience mauricienne de la mise en œuvre de la législation sur la protection des données personnelles et la vie privée dans le secteur bancaire et financier. La réunion a réuni des représentants de la Banque nationale du Rwanda, du Centre financier international de Kigali, de l’Association des banquiers du Rwanda, de la Banque de Kigali et de l’Autorité rwandaise de la société de l’information.

À l’échelle mondiale, les lois sur la protection des données et la confidentialité réglementent les flux de données transfrontaliers et sont essentielles pour garantir la confiance et la sécurité réglementaire nécessaires au commerce électronique, au commerce et aux transactions financières internationales.

Selon la loi rwandaise de 2021 sur la protection des données personnelles et la vie privée, la collecte et le traitement des données personnelles nécessitent un consentement et obligent les organisations, tant publiques que privées, à mettre en place des mesures suffisantes pour assurer la protection et garantir la confidentialité des données personnelles.

Dans ses remarques, Mme Drudeisha Madhub a souligné l’importance et la rapidité de la tenue d’engagements avec les parties prenantes. Elle a souligné la nécessité pour les organisations de mettre en place des modalités pour une mise en œuvre harmonieuse de la loi pour la continuité des secteurs d’activité vitaux.

Les participants ont apprécié l’expérience de Maurice dans la mise en œuvre de la protection des données personnelles et de la loi sur la vie privée pour créer un environnement propice à la croissance des services financiers.

La visite intervient après que le Rwanda a adopté la loi sur la protection des données personnelles et la vie privée en octobre 2021 et créé le Bureau de la protection des données en mars 2022.

Les organisations publiques et privées ont jusqu’au 15 octobre 2023 pour mettre pleinement en œuvre la loi. Le Bureau de la protection des données travaille avec les principaux régulateurs du secteur, les organisations publiques et privées pour assurer une conformité totale pendant la période de transition restante.

(Source : CybersecurityMag, 5 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik