twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Kenyans invités à travailler sans argent liquide à la maison en pleine pandémie de coronavirus

mardi 17 mars 2020

Le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a exhorté les citoyens à adopter le paiement sans numéraire comme l’argent mobile, les paiements par carte de débit et de crédit, afin de réduire les contacts physiques lors de l’épidémie de COVID-19, nous informe Itwebafrica.

Hier, le président a détaillé les mesures que le gouvernement prendra pour limiter la propagation du virus, notamment que les entreprises et les organisations permettent à leurs employés de travailler à domicile. « Afin d’éviter le risque de transmission par la manipulation d’argent, nous encourageons l’utilisation de transactions sans espèces telles que l’argent mobile et les cartes de crédit. Nous appelons les opérateurs de téléphonie mobile et les banques à prendre note de la situation dans laquelle nous nous trouvons et à réduire (le) coût des transactions au cours de cette période », a déclaré Kenyatta.

Aucun opérateur de téléphonie mobile ou banque n’a répondu à l’appel du gouvernement. Le Kenya a un bilan impressionnant d’utilisation de l’argent mobile en Afrique, notamment M-Pesa. D’autres incluent T-Kash de Telecom Kenya et Airtel Money d’Airtel Kenya. Selon le dernier rapport trimestriel de la Communication Authority of Kenya (juillet-septembre 2019), il y avait 31 285 208 abonnements à l’argent mobile dans le pays.

« En outre, il y a eu 425,3 millions de transactions de commerce mobile, ce qui implique que KSh.1.6 trillions ont été dépensés pour acheter des biens et services en ligne au cours du trimestre », indique le rapport. Les données de la Banque centrale du Kenya reflètent 6799556 transactions par carte de débit et 59419 transactions par carte de crédit en décembre 2019. Les experts ont également appelé les FAI à réduire le coût de la connectivité et à prévoir des licenciements pour permettre aux gens de travailler à domicile.

L’analyste local du marché des télécommunications, Tom Makau, a publié un tweet qui se lit comme suit : « Safaricom, Liquid Telecom, Faiba JTL et Zuku, mieux s’assurer que leur service à domicile est mis à niveau et 100% de disponibilité et envisager de ne pas modifier / actualiser les adresses IP publiques attribuées par DHCP aux maisons pendant un mois + pour permettre aux gens de configurer des VPN d’entreprise #StayHome.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 17 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)