twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Léon Charles Ciss écarte toute perturbation volontaire du réseau le jour de l’élection

dimanche 18 février 2007

Le directeur de la Sonatel Mobile, Léon Charles Ciss a écarté toute idée de perturbation volontaire du réseau téléphonique le jour de l’élection présidentielle, soulignant que cette pratique n’est pas dans les habitudes de sa société.

"Ce n’est pas notre façon de faire, nous n’agissons pas ainsi. Il faut savoir que le réseau téléphonique est pour tous les Sénégalais sans aucune distinction", a notamment déclaré à lundi Radio Sénégal M. Ciss, interpellé sur la rumeur selon laquelle le réseau sera "perturbé volontairement" le 25 février pour indisposer les communications et notamment le travail des journalistes de radio qui font beaucoup usage du mobile.

"Quand on gère le réseau, on le fait marcher de telle sorte que tous ceux qui en ont besoin puissent en jouir. Et cela n’a aucun rapport avec de telles considérations (Ndlr, perturbation du travail de la presse)", a indiqué Léon Charles Ciss selon qui sa société est consciente que pour "n’importe quel évènement" le réseau doit être fonctionnel dans la mesure du possible car "tel est le contrat qui nous lie à notre clientèle".

"Nous n’avons pas de parti pris, le réseau doit marcher pour tout le monde ; d’où je dis que concernant cette rumeur elle ne nous concerne ni de prés ni de loin", a-t-il martelé avant de préciser : "je ne dis pas qu’il n’y aura pas de difficultés sur le réseau, tous les Sénégalais savent que de temps en temps il y a des difficultés sur le réseau s’il y a beaucoup de trafic comme s’il manque du courant dans certaines localités".

Pour le jour des élections, "il peut y avoir des difficultés, mais cela c’est normal", a-t-il souligné.

(Source : APS, 18 février 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)