twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le spécimen du passeport numérisé inauguré le 19 décembre

samedi 8 décembre 2007

Réunis en séance plénière hier à l’Assemblée nationale, les sénateurs ont discuté et donné des suggestions au ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur avant d’adopter et voter le budget de son département. Un budget qui, cependant, s’est vu réduit de 44.594.970.280 Fcfa en valeur absolue et 54,11 % en valeur relative. Plusieurs sénateurs ont fait part au ministre Me Ousmane Ngom de leurs préoccupations et de leurs doléances. Parmi celles-ci, la demande de modernisation de la Police et l’augmentation du nombre de ses agents. Ils se sont également dit très inquiets de l’insécurité au niveau de certains quartiers et par le faible nombre de policiers, notamment le long du Fleuve Sénégal et à Mbour, cette dernière ville présentant un ratio d’un agent pour 9.000 habitants, contre un pour 1.000 souhaité.

En réponse, Me Ousmane Ngom a dit sa volonté de développer « une Police moderne au cœur de la cité. Le recrutement de 600 policiers par an et la construction d’hôtels de Police aideront à la création de cette Police de prévention », a-t-il laissé entendre.

S’exprimant devant le Sénat qu’il a qualifié de « bébé né avec toutes ses dents » et de lieu « où l’on doit dépasser les passions », le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a également confirmé la mise en place du passeport numérisé, qu’il salue comme une « 3ème révolution après celles de la carte d’identité et de la carte d’électeur numérisées ». Selon lui, ce nouveau passeport « réglera définitivement les problèmes de la délivrance des passeports avec un système central à Dakar, huit sites décentralisés dans les régions et huit autres sites à l’étranger ».

« Les données qu’il contiendra offriront par ailleurs de nouveaux gages de sécurité ». Ousmane Ngom a aussi révélé que l’inauguration du premier spécimen de ce passeport numérisé est prévue le 19 décembre courant. Il a par ailleurs répondu aux sénateurs sur la question du commerce de la drogue au Sénégal. Jugeant le pays attractif pour le trafic en raison « de sa situation à la pointe de l’Atlantique et du fait de la performance de notre réseau de télécommunications », il s’est félicite du travail réalisé et de la coopération avec les organismes internationaux. Il a en outre fait savoir que son département a procédé cette année à la destruction de drogues pour une somme de plus de 200 milliards de Fcfa.

Le projet de budget du ministère de l’Intérieur pour la gestion 2008 a été arrêté à la somme de 37.822.418.740 Fcfa contre 82.417.389.020 Fcfa pour la gestion écoulée, soit une baisse de 44.594.970.280 Fcfa en valeur absolue et 54,11% en valeur relative. Après discussions, questions et les réponses apportées par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Me Ousmane Ngom, les sénateurs réunis en séance plénière hier l’ont voté et adopté.

Fabien Offner

(Source : Le Soleil, 8 décembre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)