twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le secrétaire exécutif du NEPAD déplore l’état des télécommunications en Afrique

mardi 14 novembre 2006

Le secrétaire exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), Firmino Mucavele, a déploré la chèreté et l’inadaptation des télécommunications sur le continent, soulignant que si cela continue l’Afrique pourra difficilement gagner la bataille du développement.

Le professeur Mucavele faisait, mardi, une présentation sur le NEPAD devant les députés du Parlement panafricain (PAP) réunis en session ordinaire à Midrand (Afrique du Sud), depuis lundi.

Firmino Mucavele a cité, à titre d’exemple, la cherté du téléphone, donnant le cas du Mozambique où une minute de communication avec les Etats-Unis coûte six dollars.

Le secrétaire exécutif du NEPAD a en outre relevé la mauvaise qualité des liaisons téléphoniques.

"Si on est à Addis Abéba et qu’on veut communiquer avec le Niger, on est interrompu au bout de 30 secondes", a-t-il souligné.

Selon lui, pour envoyez un fax, "c’est pareil. Il y a toujours une page qui est mal reçue".

"Comment peut-on engager la compétition dans ce domaine ?", s’est interrogé le professeur Mucavele qui a déclaré que la structure qu’il dirige a réalisé ’’8O pour cent’’ des ses objectifs, pour cette année.

Il a également plaidé pour un partenariat entre le PAP et le NEPAD, indiquant aux députés qu’ils doivent s’assurer qu’il a des réunions sous-régionales avec les représentants des chefs d’Etat pour être au courant des activités du NEPAD.

"Notre préoccupation c’est comment intégrer les objectifs du NEPAD dans les projets de développement national. Les valeurs et principes du NEPAD doivent être parties intégrantes des projets de développement national", a-t-il ajouté.

Firmino Mucavele a insisté sur la nécessité de gérer les ressources humaines dans les pays africains eux-mêmes.

"Les Africains peuvent obtenir ce qu’ils recherchent. Mais il faut tout d’abord s’assurer d’avoir les ressources humaines nécessaires", a-t-il fait remarquer.

(Source : http://www.aps.sn/, 14 novembre 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik