twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le projet PRIDA lance une formation sur la gestion du spectre radioélectrique en Afrique francophone

lundi 17 avril 2023

Les changements apportés par l’innovation technologique imposent de donner de nouvelles orientations de la politique de gestion du spectre radioélectrique. La nouvelle politique doit tenir compte de la demande accrue de services dans le domaine.

Le projet PRIDA (Policy and Regulation Initiative for Digital Africa) est une initiative conjointe de l’Union africaine (UA), de l’Union européenne (UE) et de l’Union internationale des télécommunications (UIT), qui permet au continent africain de profiter de la numérisation, a lancé un appel à candidatures pour recruter 200 jeunes femmes à qui il offrira une formation visant à développer la sensibilisation et les compétences de base en matière de gestion du spectre en Afrique francophone.

La gestion du spectre radioélectrique est le processus de régulation de l’utilisation des fréquences radio afin de promouvoir une utilisation efficace et d’obtenir un gain pour la société. D’après le projet, la demande croissante de services tels que la téléphonie mobile a nécessité des changements dans la politique de la gestion du spectre. La demande de large bande sans fil a explosé en raison de l’innovation technologique, comme les services mobiles 3G et 4G, et de l’expansion rapide des services Internet sans fil.

La formation est ouverte aux jeunes femmes qui sont inscrites en dernière année d’études universitaires (de leur premier diplôme universitaire) en ingénierie des télécommunications, cybersécurité, informatique, science informatique, science des données et domaines connexes. Celles-ci doivent être âgées entre 19 et 23 ans, avoir un niveau avancé en français, détenir un passeport valide et des compétences en matière de communication, d’analyse et de rédaction.

En outre, seuls les candidats originaires de pays éligibles peuvent postuler. Ces pays sont : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Comores, République démocratique du Congo, République du Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée équatoriale, Guinée Conakry, Guinée-Bissau, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Maurice, Niger, Rwanda, Sao Tomé, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, Tunisie.

La formation se déroulera à Yaoundé, au Cameroun, pendant une semaine en août 2023. Les frais de voyage pour le lieu de la formation seront pris en charge, ainsi que l’hébergement et les frais et matériel de formation.

La date limite des candidatures est fixée au 11 mai.

Plus d’informations : https://prida.africa/fr/news_press_...

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 17 avril 2023)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik