twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le président zambien Edgar Lungu demande la mise en service des 1 009 tours télécoms financées par la Chine

vendredi 28 août 2020

En 2017, la Zambie a investi 280 millions $ pour renforcer son réseau télécoms avec 1 009 tours télécoms. Près de 3 ans après, nombre de localités demeurent sous-couvertes. Le 27 août 2020, le chef de l’Etat Edgar Lungu a appelé le ministre de la Communication à mettre ces équipements en service.

Le président de la République de Zambie Edgar Lungu (photo) a appelé le ministre de la Communication, Mutotwe Kafwaya, à veiller à ce que les 1 009 tours télécoms construites dans le cadre de la seconde phase du projet de couverture national en réseau télécoms, financée par la Chine, entrent en service dans les plus brefs délais.

L’interpellation du chef de l’Etat fait suite à sa visite dans le nord du pays le 27 août 2020. Voyage au cours duquel il a constaté le faible accès de plusieurs districts de cette partie du pays, notamment Lunga, aux services de télécommunications de qualité.

Sur sa page Facebook, Edgar Lungu a déclaré qu’il ne tolérerait pas une situation dans laquelle les communautés rurales demeureraient en marge des investissements dans les télécommunications réalisés par le gouvernement. « Je crois que notre peuple doit profiter des retombées immédiates de nos importants investissements faits dans ces tours », a-t-il affirmé.

La Zambie a contracté un emprunt de 280 millions de dollars auprès d’Exim Bank of China en juillet 2017 pour renforcer le réseau télécoms national, surtout dans les zones rurales peu couvertes.

Brian Mushimba, alors ministre des Transports et de la Communication, présentait cet investissement comme l’engagement du gouvernement à fournir aux populations un accès universel aux technologies de l’information et de la communication, condition préalable à la construction de l’économie numérique vers lequel tend le pays.

A terme, la construction des 1 009 tours télécoms qui courait sur trois ans, confiée à la société technologique chinoise Huawei, devrait faire grimper le taux de couverture réseau dans le pays à plus de 92%.

(Source : Agence Ecofin, 28 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)