twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le premier laboratoire multipoint serveur de Microsoft à l’école Elhadji Mbaye DIOP de Ouakam

jeudi 12 décembre 2013

Microsoft en collaboration avec la Mairie de Ouakam et ses partenaires technologiques, Select Marketing, Bil-technologie et Digital Exchange a mis en place un laboratoire Multipoint Serveur à la disposition des élèves des écoles primaires de la localité de Ouakam dans le cadre des programmes de l’initiative 4 Afrika.

Initiative 4Afrika est un programme mis en place par Microsoft pour améliorer la compétitive de l’Afrique face au monde. L’initiative entreprend des investissements visant à atteindre des objectifs globaux pour le développement de l’Afrique. Elle repose ses actions sur trois engagements principaux à savoir :

  • Mettre des dizaines de millions de dispositifs intelligents dans les mains de la jeunesse africaine ;
  • Mettre en ligne 1 million de petites et moyennes entreprises africaines (PME) ;
  • Améliorer les compétences de 100 000 membres de la population active, aider 100 000 jeunes diplômés à développer leurs compétences pour favoriser leur insertion professionnelle et en aidant 75 % d’entre eux à trouver un emploi.
  • Dans la continuité de ces actions, Microsoft Afrique de l’ouest et du centre avec l’appui de ses partenaires a créé un laboratoire Multipoint Serveur dans une école primaire à Ouakam avec le Concours du Maire de la commune.

Le laboratoire disposera de 20 postes tous équipés de Windows Multipoint serveur qui est une solution simple et économique qui permet aux élèves principalement et aux enseignants d’accéder facilement aux nouvelles technologies, tout en améliorant l’apprentissage et en aidant les étudiants à relever les défis d’une économie globale, « cette nouvelle génération d’élève mérite d’avoir la chance de bénéficier des opportunités qu’offrent les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il est de notre devoir de les aider à réveiller ce qui sommeille en eux avec des moyens technologiques simples et adaptés. A l’instar de Point E et de Thiaroye, Ouakam fait partis des premiers sites à abriter les laboratoires Microsoft Multipoint Server. Toutefois notre ambition est de doter chaque commune voire chaque quartier d’un laboratoire numérique pour lutter contre cette fracture numérique qui désavantage les élèves qui n’ont pas les moyens de disposer d’un ordinateur. L’avantage avec Windows Multipoint server c’est qu’un seul serveur prend en charge plusieurs ordinateurs, chacun travaillant de façon indépendante avec son propre moniteur, clavier et sa propre souris tout en utilisant une interface Windows familière. Ceci favorise une économie considérable d’énergie et nécessite moins de câblages et de branchement, ainsi les établissements scolaires pourront fournir un accès aux nouvelles technologies à davantage d’élèves, avec des budgets limités. » Nous dira Madame Seynabou NDOYE SENE Citizenship and Partners in Learning Manager à Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre et initiatrice du projet Multipoint Serveur Lab.

Une solution qui rend autonome les enseignants et motive les élèves Windows MultiPoint Server constitue aujourd’hui la solution idéale qui répond efficacement aux attentes de l’enseignant moderne. Il est un moyen d’accroitre la capacité de l’enseignant à mieux organiser les activités en classe ou en salle informatique. Il offre aux enseignants des outils simples d’utilisation qui permettent d’organiser et de gérer l’utilisation des ordinateurs par les élèves tout en permettant à ceux-ci de rester concentrés sur leurs études. Madame Seynabou Sene explique les avantages de la solution en ces termes « Multipoint server permet aux enseignants d’organiser et de contrôler l’enseignement depuis leur poste de travail, une surveillance quasi permanente de l’activité de chaque élève afin de s’assurer de la bonne utilisation des ordinateurs. Ceci est possible à l’aide de la fenêtre dédiée aux enseignants de la console MultiPoint Management. Les enseignants peuvent, avec cette console, afficher des miniatures des ordinateurs des élèves, ils peuvent autoriser certains sites Web et envoyer des messages individuels aux élèves et mieux encore ils peuvent même prendre la main afin d’aider un élève en difficulté. Pour dire que la solution MultiPoint serveur est pratique et facilite le travail des enseignants et des élèves qui découvrent une nouvelle façon d’apprendre ».

Cette salle va permettre aux élèves de devenir efficace et productif, par ce qu’avec les outils mis en place, ils peuvent visualiser du contenu et partager des fichiers selon leurs besoins, travailler et enregistrer des fichiers dans leur propre dossier privé ou sur des clés USB et bénéficier d’un programme d’apprentissage amélioré. Ainsi Monsieur Djibril NDOYE Maire de la Commune de Ouakam a exprimé sa gratitude et a expliqué l’intérêt qu’a eu la Mairie de Ouakam à collaborer avec Microsoft sur ce projet de doter les élèves des écoles de la localité d’une salle informatique gratuite et équipée « les réalités actuelles du monde exigent des connaissances en IT, c’est pourquoi l’informatique est devenu indissociable à l’enseignement, c’est la raison qui nous a poussé à automatiquement adopter le projet de Microsoft , d’installer un laboratoire Multipoint server dans la localité de Ouakam. Je pense qu’il est temps de lutter contre la fracture numérique, et de réduire considérable voire de supprimer ce fossé qui existe entre les élèves qui ont les moyens de se payer un ordinateur et les autres. En tant que Mairie de la localité, nous sommes appelés à répondre à la demande sociale qui est multiforme et puisque les moyens dont nous disposons ne sont pas forcément suffisants pour répondre convenable à cette demande, une aide extérieur est toujours la bienvenue. Nous remercions Microsoft et ses partenaires pour cette belle initiative qui marque leur implication dans la réussite scolaire des étudiants de notre localité tout en espérant que les élèves des autres localités auront la même chance que les notres. »

(Source : Seneweb, 12 décembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)