twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le portable double SIM a la cote en Afrique de l’Ouest

lundi 9 avril 2012

Les téléphones portables à deux puces se vendent bien sur les marchés des pays de l’Afrique de l’Ouest. En ville comme en campagne, chacun veut avoir son portable double SIM pour bénéficier des offres des sociétés de téléphonie mobile, qui se livrent une bataille commerciale sans merci pour attirer toujours plus d’abonnés.

Dans les grandes villes de l’Afrique de l’Ouest, les téléphones portables à double carte SIM inondent les marchés. De Niamey, au Niger, à Cotonou, au Bénin, de Bamako à Dakar, au Mali et au Sénégal, en passant par Abidjan, en Côte d’Ivoire, la technologie double puce semble avoir de beaux jours devant elle. Elle rencontre en tout cas un réel succès auprès de toutes les couches socioprofessionnelles.

La libéralisation du secteur des télécommunications, avec la présence de plusieurs opérateurs de téléphonie mobile qui se livrent une bataille commerciale sans merci pour attirer toujours plus de clients, y est pour quelque chose. En effet, les abonnés à la téléphonie mobile préfèrent avoir plusieurs puces à la fois sans pour autant posséder plusieurs appareils. Dans leur grande majorité, ils utilisent le téléphone double SIM pour bénéficier au maximum des offres proposées par les opérateurs.

« Avoir un seul appareil qui peut porter deux cartes SIM différentes est moins encombrant et me permet de profiter à la fois des offres de promotion de communication de deux opérateurs différents. C’est très économique ! » raconte Abdou Moussa, enseignant à Niamey, au Niger. « Le succès des téléphones à double puce en Afrique de l’Ouest est favorisé par le fait que le marché de la téléphonie mobile est dominé par le prépayé. Il y a moins de contraintes pour les abonnés qui peuvent être clients chez au moins deux opérateurs », explique Boubacar Salissou, agent commercial dans une société de téléphonie mobile à Niamey.

Les fabricants de téléphones portables ont compris cette nouvelle exigence du marché mobile dans les pays en voie de développement. Sur les étalages et dans les boutiques des vendeurs de téléphones mobiles, on trouve des modèles variés de tous genres. Les marques les plus en vue sont Samsung, Nokia et LG. De l’avis de plusieurs vendeurs de téléphones mobiles interrogés à Niamey, les appareils à deux cartes SIM leur viennent de Chine et de Dubaï.

« Aujourd’hui je vends plus de téléphones double puce qu’il y a une année. Ils sont très prisés », explique El Hadji Haro, vendeur au détail au grand marché de Niamey. Selon lui, les téléphones à double puce en provenance de la Chine sont les plus vendus. Ils constituent une aubaine pour les petites bourses : avec 15 000 FCFA, l’on peut s’en offrir un. Ceux qui veulent des appareils à double carte plus sophistiqués déboursent de 20 000 à 30 000 FCFA pour bénéficier d’options MP3 ou MP4, radio FM, caméra et appareil photo. Malheureusement, explique Adamou Issiaka, électronicien-dépanneur de téléphones portables, « les utilisateurs de ces téléphones se plaignent de la courte autonomie des batteries ».

Souleymane Maazou

(Source : Réseau Télécom Network n° 52, 9 avril 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)