twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le groupe Karakurt révèle avoir piraté 149 Go de données sensibles de l’ARTP qu’il va diffuser le 17 octobre, la structure sénégalaise dément

mercredi 12 octobre 2022

C’est une information très sensible qui a été publiée mardi sur le compte Twitter BetterCyber, qui se définit comme une plateforme sociale de « Cybersécurité pour les marchés mal desservis » et d’alerte sur « les incidents cybernétiques et de violations de données en temps quasi-réel ». L’Autorité de régulation des télécommunications et des Postes (ARTP) serait victime d’une extraction frauduleuse de données perpétrée par le groupe de Hackeur Karakurt Ransomware. Ce dernier menace de balancer ces données qu’il estime à 149 Go, au plus offrant, le 17 octobre prochain.

Mieux, sur le site de Karakurt, le message d’alerte publié donne une définition assez précise de la mission du régulateur sénégalais. « L’ARTP est une autorité administrative indépendante dont la mission générique est de réguler les secteurs des télécommunications et de la poste en assurant une concurrence saine et loyale entre les opérateurs et en veillant à ce que le service universel soit assuré dans lesdits secteurs au profit des usagers, des acteurs, de l’Etat, en bref toutes les parties prenantes. Dans cette version, nous vous montrerons 159 Go de données ARTP« , ont publié les hackeurs sur leur site.

L’ARTP dément toute attaque de son système

Contacté par PressAfrik, la cellule de communication de l’ARTP nie tout en bloc. « J’ai vu comme vous la capture d’écran publiée sur les Réseaux sociaux. Mais ce n’est pas sérieux quand même. On ne peut pas prendre une capture comme ça écrit en anglais et venir dire qu’on a attaqué l’ARTP. Il y a au moins une cinquantaine d’Autorités de régulation des Télécommunications et des Postes. Dans le message d’alerte publié en anglais, il n’est nullement fait mention du Sénégal. Je suis actuellement sur notre site internet et tout fonctionne à merveille. Cette attaque ne concerne pas notre structure« , a indiqué le chargé de Communication de l’ARTP de l’autre bout du fil.

PressAfrik est allé, en quelques clics sur le moteur de recherche Google, chercher la Liste des autorités de régulation des télécommunications/TIC mise en ligne sur Wikipedia depuis 2014 a permis de constater que le sigle ARTP n’existe dans ce secteur précis, que pour désigner le régulateur sénégalais.

Une méthode d’attaque assez particulière axée sur l’extorsion de données sensibles

Et si l’ARTP était bernée par la méthode utilisée par Karakurt. Créé en juin 2021, le groupe de pirates Karakurt a frappé 40 entreprises, entre septembre et novembre de la même année, en procédant à l’extorsion de données sensibles. La méthode de ses hackeurs est particulière puisqu’ils ne viennent pas implanter des virus dans votre système. Ils se terrent dans votre réseau le temps nécessaire, pour mettre la main sur les informations les plus confidentielles.

En d’autres termes, ils n’injectent pas de malwares potentiellement destructeurs comme des ransomwares, mais se concentrent uniquement sur l’exfiltration de données, selon le site spécialisé Futura-Science. « Une fois qu’ils ont récupéré les données, ils passent au chantage à la rançon pour ne pas les diffuser publiquement ou à la concurrence. Ladite technique porte le nom de living off the land (ou « LotL »). Ce type d’attaque constitue désormais l’une des menaces les plus redoutables. Avec elles, les cybercriminels peuvent prendre tout leur temps en restant parfaitement invisibles« , indique Futura-Science.

Attaque ou pas attaque, rendez-vous est pris le 17 octobre sur le site de Karakurt pour savoir si les 149 gigas de données annoncés sont bien de l’ARTP Sénégal.

(Source : Pressafrik, 12 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik