twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Zimbabwe teste un projet national de télémédecine dans lequel les zones rurales sont prioritaires

lundi 23 juillet 2018

Afin d’améliorer la couverture des zones rurales en services de santé de qualité, le gouvernement du Zimbabwe teste actuellement un projet national de télémédecine. 12 formations sanitaires sont mobilisées. Il s’agit des cliniques de Mt Mellaray, de Nyafaro, de Ngorima, de Nyahode, de Nyanyadzi, de Chakohwa, d’Avila, de Fombe, de Nyatate, de Muchadziya, de Tombo et de Chimanimani qui ont été reliées aux hôpitaux de district de la mission de Nyanga et Mutambara et aux hôpitaux de référence de Mutare et Parirenyatwa.

D’après le ministère des Technologies de l’information et de la communication et de la cybersécurité, le projet national de télémédecine est financé conjointement par le Fonds de service universel géré par l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications du Zimbabwe (POTRAZ) - auquel contribuent les opérateurs de télécoms à hauteur de 3% de leur revenu annuel - et l’Union internationale des télécommunications (UIT). Sa réalisation leur incombe, ainsi qu’au régulateur télécoms et au ministère de la Santé et de la Protection de l’enfance.

Le projet national de télémédecine en expérimentation est une ambition de la stratégie nationale de santé du Zimbabwe (2016-2020) qui vise une couverture universelle de la population en services de santé de qualité afin de réduire l’impact des maladies transmissibles et non transmissibles sur le développement du pays. Au Zimbabwe, il faut encore parcourir de longues distances pour avoir accès à un médecin spécialisé. Avec la télémédecine, cette distance ne sera plus un problème.

(Source : Agence Ecofin, 23 juillet 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)