twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Zimbabwe sollicite l’appui financier d’Africa50 pour développer son réseau de fibre optique

vendredi 30 septembre 2022

La construction d’infrastructures TIC est un axe stratégique du plan de développement quinquennal du gouvernement zimbabwéen sur la période 2021-2025. Le pays explore des options de financement extérieures, étant donné que ses disponibilités sont limitées.

Le gouvernement zimbabwéen cherche à développer son réseau national de fibre optique, dans le cadre d’un vaste projet d’investissement dans les infrastructures. Pour réaliser ce projet qui couvre tous les secteurs de l’économie et nécessite environ 40 millions USD, Harare a fait appel à la plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures Africa50, dont il est actionnaire.

Clemence Chiduwa, vice-ministre zimbabwéen des Finances, a révélé cette information le mercredi 29 juillet au terme d’une rencontre avec Tshepidi Moremong, directrice des opérations d’Africa50. «  Les projets que nous envisageons sont ceux du secteur des TIC, en particulier ceux qui concernent la fibre optique, et le développement de la fibre est conforme à la stratégie nationale de développement (NDS 1), qui fait de l’économie numérique un domaine prioritaire  », a-t-il déclaré.

Dévoilé en 2020, ce plan stratégique vise à faire passer le Zimbabwe dans la catégorie des économies à revenu moyen supérieur d’ici 2030, notamment grâce à l’utilisation des TIC et du numérique.

Le réseau de fibre optique que le gouvernement zimbabwéen ambitionne de développer permettra, à terme, de fournir la connectivité à haut débit nécessaire à la transformation numérique de l’administration publique et des entreprises privées du Zimbabwe. Elle devrait également favoriser la participation active des populations à l’économie numérique.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 30 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik