twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal inaugure la carte d’identité multifonctions valable dans la Cédéao

lundi 24 octobre 2016

Le Sénégal sera le premier pays à débuter le processus d’obtention de la carte d’identité de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Un document à multiples usages : pièce d’identité nationale, carte d’électeur. Il devrait aussi permettre de circuler plus facilement dans la zone Cédéao.

Patiemment, Rougui Faye présente ses dix doigts à l’agent de la sous-préfecture de Dakar chargé de relever les empreintes. Grâce à sa première carte d’identité de la Cédéao, elle espère voyager plus facilement en Afrique de l’Ouest : « J’ai été à Lomé, j’ai été au Burkina, et je crois bien qu’avec cette carte-là, on n’aura plus ces problèmes d’identité. »

Une carte d’identité à la fois nationale et sous-régionale avec laquelle les Sénégalais pourront aussi voter. Djibi Diallo, sous-préfet de Dakar Plateau, est fier que le Sénégal soit le premier pays à la produire : « Précédemment, on avait une carte nationale d’identité et une carte d’électeur à part. Maintenant, on a une carte d’identité non seulement nationale, sous-régionale et en plus composée de la carte d’électeur. »

Les Sénégalais ont six mois pour en faire la demande gratuitement. Passé ce délai, la carte biométrique de la Cédéao leur coûtera 10 000 francs CFA. « C’est plus pratique, dit Valentine Touré. Au lieu de te promener avec deux cartes, tu as la possibilité de te promener avec une seule carte. »

Point noir de cette nouveauté, les délais d’attente pour l’obtention du précieux sésame dépassent plusieurs jours. Cela suscite de nombreuses critiques, comme celles de Valentine : « C’est très mal organisé. Il y a une queue. Peut-être parce que c’est le début. Actuellement c’est très difficile pour l’avoir. Moi je suis là, mais je n’ai même pas de jetons. »

Les anciennes pièces d’identité sénégalaises arriveront à expiration le 31 décembre 2016.

(Source : RFI, 24 octobre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)