twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le RESTIC prend acte de l’attribution de la licence globale de Sudatel

lundi 17 septembre 2007

Le Rassemblement des entreprises des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) dit qu’il "prend acte" de l’attribution d’une licence globale de télécommunications à l’entreprise soudanaise Sudatel, même s’il réclame "la publication d’un rapport exhaustif et circonstancié sur les conditions d’adjudication", indique de bureau exécutif dans un communiqué transmis à l’APS.

"L’octroi d’une nouvelle licence devrait être une occasion de briser le duopole Orange - Tigo dans la sphère de la téléphonie mobile en favorisant l’introduction d’une concurrence effective dans le secteur et ce, en vue d’une mise en œuvre rapide des innovations technologiques, d’une amélioration de la qualité de l’offre que ce soit en termes de prix ou de diversité et d’un accroissement du rythme d’expansion des réseaux", se félicite l’organisation professionnelle.

Cependant, le RESTIC estime "regrettable" que l’adjudication de la 3ème licence soit faite "sur la seule base de la contrepartie financière sans énonciation claire de la capacité de (la Sudatel) à faire face aux termes de référence technique".

"Nous déplorons également la non prise en compte de la préférence nationale dans la phase de consultation restreinte, où on a noté l’absence d’entreprise de droit sénégalais", ajoute le RESTIC.

Ce rassemblement dit attendre "la publication d’un rapport exhaustif et circonstancié des autorités et de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) sur les conditions d’adjudication de la licence à la société Sudatel".

Toutefois, le RESTIC invite à plus de clarté, de transparence et d’uniformisation des règles d’octroi de licence dans le secteur des télécoms, tout en appelant les autorités à plus de concertation avec les usagers, les acteurs, les associations professionnelles et de consommateurs.

Le RESTIC est un groupe d’affaires indépendant d’entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication.

(Source : APS, 17 septembre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)