twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le RESTIC demande la tenue d’un conseil présidentiel sur l’économie numérique

dimanche 23 septembre 2012

Le Rassemblement des entreprises du secteur des TIC (RESTIC) demande la convocation d’un Conseil présidentiel sur l’investissement dans l’économie numérique au Sénégal, indique un communiqué reçu à l’APS.

‘’Avec plus 125.000 emplois pour le secteur des services avec les télécom comme pourvoyeur d’emplois dans les secteur de pointe et plus de 1.200 milliards de chiffre d’affaires pour la téléphonie et l’électronique grand-petit public, le Sénégal est loin d’épuiser le potentiel de revenus et d’emplois dans le secteur’’, selon la même source.

‘’Les applications à valeur ajoutée dans les télécoms, l’informatique et les réseaux, l’audiovisuel et internet, le télétravail, etc. sont des leviers du futur à condition qu’il y ait une amélioration de notre écosystème du numérique, pour stimuler les initiatives, soutenir l’innovation, et accompagner les entrepreneurs’’, mentionne le RESTIC.

‘’Il est important d’innover dans notre approche avec économie numerique territorialement intégrée en prenant en compte la dimension NTIC dans tous les schémas et stratégies d’aménagements du territoire’’, ajoute le texte.

En outre, le RESTIC souligne qu’il ‘’apprécie très favorablement et entend accompagner le nouveau gouvernement dans son objectif de faire de l’économie numérique un vecteur de productivité, de valeur ajoutée et d’emplois, afin de booster la contribution du secteur des TIC dans le produit intérieur brut d’environ 11% aujourd’hui à plus de 25% dans les cinq ans à venir’’.

‘’En effet, poursuit-il, les nouvelles autorités ne font que s’aligner sur les tendances lourdes relevées au niveau mondial dans le secteur des TIC avec les télécommunication et l’électronique grand public qui ont des niveau de croissance supérieure aux autres secteurs de l’économie’’.

‘’Le RESTIC salue et encourage cette nouvelle vision qui doit à terme endiguer la fracture numérique’’, ajoute le texte.

(Source : APS, 23 septembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)