twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Premier ministre mise sur les TIC

vendredi 21 novembre 2008

Le Premier ministre, Cheikh Hadjibou Soumaré qui a procédé, ce jeudi 20 novembre, à l’ouverture officielle de la 18ème Foire internationale de Dakar, a appelé les pays africains à réduire la fracture numérique s’ils veulent relever le faible niveau de la part de l’Afrique dans le commerce mondial.

« Le commerce africain à l’ère du numérique ». C’est le thème retenu pour la 18ème édition de la Foire internationale de Dakar (Fidak). L’inauguration officielle a été une opportunité pour le Premier ministre, Cheikh Hadjibou Soumaré pour mettre l’accent sur l’importance des Technologies de l’information et de la communication dans le commerce mondial.

Cette invite du Chef du gouvernement fait allusion à la faiblesse de la part de l’Afrique dans le commerce mondial. Pour rappel, le pourcentage du continent dans les échanges internationaux est passé de 5 % dans les années 70 à 2 % actuellement. Une situation qui est la résultante des obstacles que rencontrent les acteurs africains évoluant dans le commerce. C’est ainsi que le Premier ministre pense que le choix du thème de la 18ème Fidak permet d’explorer les possibilités que les Tic offrent au commerce.

Pour lui, l’Afrique a un défi de taille à relever concernant la tendance commerciale qui s’est illustrée ces deux dernières décennies. Devant cet état de fait, Cheikh Hadjibou Soumaré mise sur l’opportunité qu’offre l’expansion numérique. A son avis, de nouvelles perspectives sont ouvertes aux Petites et moyennes entreprises (Pme) avec la réduction de leur coût de transaction et autres démarches. A cela, il a ajouté l’importance de la finance électronique qui, selon lui, impose une normalisation. C’est ainsi qu’il pense que : « l’Afrique ne peut pas développer son commerce sans lever le niveau d’information des acteurs économiques ».

C’est ainsi que M. Soumaré juge que la faiblesse des télécommunications et celle de la bande passante sont des contraintes majeures. Entre autres facteurs bloquants, le Premier ministre a ajouté la faiblesse de la bancarisation et celle des moyens de paiement électronique. A son avis, pour rester compétitives, les entreprises doivent se familiariser au contexte actuel dominé par les Technologies de l’information et de la communication. C’est ainsi qu’il pense que : « opérateurs économiques gouvernement, secteur privé et institutions doivent être invité à cette réflexion ».

Sur cette même lancée, le directeur général du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices), Seydou Touré qui est à sa première Fidak, a salué l’apport des Tic dans la préparation de la foire, mais aussi dans la divulgation des informations à temps réelle.

A l’en croire, 60200 personnes ont visité le site du Cices depuis qu’il a été lancé. Pour cette présente édition, il fait savoir que 23 pays vont participer ainsi que 200 entreprises en provenance de 13 nations. La surface d’exposition s’étale sur 13500 mètres carrés. Pour cette édition 2008, la Tunisie a été choisie comme pays d’honneur. C’est ainsi que l’ambassadeur de la Tunisie au Sénégal, Jalel Lakhdar a profité de cette occasion pour appeler les deux pays à créer et promouvoir un espace d’opportunités en vue de développer leurs relations commerciales.

M. Jalel Lakhdar a plaidé en faveur d’une « ’vision et une approche de la coopération, capables de renforcer le développement socioéconomique et des relations commerciales, et pour la construction, ensemble, d’un espace d’opportunités entre les deux pays ».

Bakary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 21 novembre 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)