twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Nigeria lance une version numérique de sa monnaie, le e-naira

lundi 25 octobre 2021

Le Nigeria va lancer, ce lundi 25 octobre, sa monnaie virtuelle, le e-naira - censée favoriser l’inclusion bancaire et faciliter les transferts de monnaie vers l’étranger. Le pays le plus peuplé d’Afrique et première économie du continent en terme de PIB fait figure de pionnier aux côtés du Ghana, qui teste ce système de monnaie virtuelle depuis le mois de septembre. Le président Muhammadu Buhari lancera lui-même le e-naira depuis la villa présidentielle d’Aso Rock à Abuja.

Le e-naira, la nouvelle monnaie numérique du Nigeria doit permettre un paiement simple, gratuit et sûr, sous contrôle de la Banque centrale. Celle-ci existera parallèlement aux espèces, sans les remplacer. Mais cette monnaie virtuelle devrait largement faciliter les paiements - notamment pour les personnes qui n’ont pas accès aux systèmes bancaires traditionnels au Nigeria.

Faciliter les envois de fonds à l’étranger

Avec le e-naira, la banque centrale du pays espère aussi faciliter les envois de fonds à l’étranger - au moment où de nombreux Nigérians de la diaspora s’éloignent des circuits officiels pour transférer de l’argent au pays.

Valeur refuge

Le but est aussi de contrer l’influence des cryptomonnaies - telles que le bitcoin - qui échappent totalement au contrôle des institutions étatique ou des régulateurs mondiaux. Le Nigeria est actuellement le troisième utilisateur de monnaies virtuelles au monde après les États-Unis et la Russie. Pour beaucoup, les cryptomonnaies représentent une valeur refuge face à la dépréciation constante du naira ces dernières années.

Liza Fabbian

(Source : RFI, 25 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)