twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Malawi s’est doté d’une stratégie de service universel des télécoms pour cinq ans

mercredi 29 septembre 2021

De 2019 à 2021, le taux de pénétration des télécoms a reculé au Malawi selon Hootsuite et We Are Social. Alors que la transformation numérique est au cœur des futurs enjeux de développement économique, le pays a revu ses plans pour densifier la couverture réseau.

La République du Malawi s’est dotée d’une stratégie de service universel des télécommunications valide pour les cinq prochaines années. Elle lui a été élaborée par l’Organisation des télécommunications du Commonwealth (CTO), dans le cadre du projet Digital Malawi financé par la Banque mondiale. L’Autorité de régulation des communications du Malawi (MACRA) utilisera ce document stratégique pour améliorer l’accès des populations aux services télécoms.

Emily Lungu (photo), la responsable du Fonds de service universel (USF) de la MACRA, a expliqué que « l’élaboration du plan stratégique signifie que plus de 720 000 Malawiens seront connectés au réseau et aux services à large bande, 1 300 institutions au réseau Wi-Fi, 470 institutions seront connectées à l’électricité, et plus de 94% des Malawiens au signal de télévision ».

En avril 2019, la Commission de partenariat public-privé (PPPC) du Malawi avait sollicité l’expertise de la CTO pour développer un cadre de service universel. La nécessité était venue du faible taux de pénétration des télécoms, potentiel frein à la transformation numérique du pays. Selon le Digital Report 2021 de Hootsuite et We Are Social, le taux de pénétration des connexions par mobile était de 42,7% en janvier. Il a reculé de 1,3 point par rapport à 2019.

Avec une grande partie de sa population rurale, près de 80% selon Worldometers, la stratégie de service universel des télécoms du Malawi aidera le régulateur télécoms à investir judicieusement dans l’infrastructure pour apporter la connectivité à davantage de personnes. Dans le rapport « MALAWI ECONOMIC MONITOR. June 2021. Investing in Digital Transformation », la Banque mondiale estime qu’en investissant dans ses infrastructures télécoms, le Malawi pourra mettre en place une solide base numérique qui contribuera à l’amélioration de la productivité dans divers secteurs de l’économie comme l’agriculture.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 29 septembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)