twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Kenya met sur pied un Centre de télémédecine pour faire face à la menace de la Covid-19

mardi 21 avril 2020

Malgré la limite des moyens dont elle dispose, l’Afrique déploie des efforts non négligeables pour lutter contre le mal. Le numérique est mis à contribution dans cette guerre sanitaire à laquelle aucune partie de la terre n’échappe. Le Kenya aussi. Le pays a mis en place un centre de télémédecine à l’hôpital national de Kenyatta, à Nairobi exclusivement pour faire face au Covid-19.

Selon le secrétaire du cabinet pour la Santé du Kenya, Mutahi Kagwe, ce centre est inédit en Afrique. Des spécialistes de la santé y collectent les données liées au dépistage et analysent en continu les résultats des analyses en provenance de tout le pays.

Par ailleurs, un site de renseignement a été mis en ligne par le ministère de la Santé en collaboration avec l’ONG Amref. LEAP a pour missions d’informer sur l’évolution de la situation du Coronavirus dans le pays et aider les médecins à isoler les cas suspects.

Plusieurs solutions numériques sont déjà implémentées au Kenya depuis l’apparition de la pandémie en terre kenyane. On a encore en mémoire les encouragements du président Kenyan au recours à des transactions dématérialisées notamment avec les services de transfert M-Pesa et les cartes de crédits entre autres.

Uhuru Kenyatta avait appelé les opérateurs à réduire les coûts de leurs services afin que l’ensemble des Kenyans les préfèrent à la monnaie fiduciaire, potentiellement vectrice du virus. Cela constitue un pas important vers l’éradication de la pandémie, surtout lorsqu’on sait le poids de la plateforme aux 40 millions d’utilisateurs désormais disponible en Tanzanie, au Lesotho, en République démocratique du Congo, au Ghana, au Mozambique et en Égypte.

Alain Brice Talla Defo

(Source : Digital Business africa , 21 avril 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)