twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Ghana approfondit son expérience dans la digitalisation avec un système de paiement par QR Code universel

jeudi 12 mars 2020

Le Ghana envisage de lancer un système de paiement par QR Code universel le 25 mars 2020. C’est dans l’optique d’améliorer l’inclusion financière et par ricochet le segment de l’e-commerce dans le pays.

L’information a été dévoilée par le vice-président de la République du Ghana, Mahamudu Bawumia, le 10 mars 2020, à l’ouverture de la toute première édition du Mobile Technology for Development organisée à Accra par la Chambre des télécommunications du Ghana (GTC), Financial Inclusion Forum Africa et le Bureau du président.

Le vice-président qui a déclaré que le nouveau système de paiement sera lancé dans deux semaines, a expliqué que le gouvernement, à travers cette solution, veut faire en sorte que chaque Ghanéen, où qu’il se trouve, bénéficie du secteur de la technologie et de la sécurité économique.

« Ce que nous avons réalisé, c’est qu’avec les plates-formes d’argent mobile, le commerçant devra vous remettre de l’argent, mais ce que nous voulons garantir, c’est de nous éloigner totalement de la forte dépendance à l’argent, donc une fois que vous avez un téléphone portable, que ce soit un simple téléphone ou un smartphone, vous devriez pouvoir payer pour des services », a souligné Mahamudu Bawumia.

A travers l’introduction du système de paiement par QR Code, le Ghana approfondira davantage son expérience dans la digitalisation que le gouvernement perçoit comme une solution efficace pour le développement socioéconomique. Selon Mahamudu Bawumia, la nation deviendrait également la première d’Afrique à exploiter la technologie QR Code comme le Royaume-Uni, Singapour ou encore la Chine pour améliorer le commerce électronique.

(Source : Agence Ecofin, 12 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)