twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Gabon et le Congo interconnectés par la fibre optique

dimanche 8 avril 2018

Le Gabon et le Congo sont désormais interconnectés à un réseau internet très haut débit grâce à un câble à fibre optique posé depuis Libreville jusqu’à la ville congolaise de Pointe-Noire sur 1 604 km. Ce câble qui va désenclaver des populations rurales a été inauguré vendredi 6 avril dans la petite localité gabonaise de Bakoumba par les gouvernements des deux pays.

Ils sont élèves au lycée public Eugene Marcel Amogho de Franceville, à 650 km de Libreville. Actuellement, leur expérience avec internet est plutôt décevante. « Ici internet c’est difficile », raconte un élève. « Quand il pleut ça nous pénalise beaucoup », dit un autre.

L’annonce de la mise en service de la fibre optique redonne espoir à Christian Dominique Ndjogo Kogno, proviseur de ce plus grand lycée de la province du Haut-Ogooué : « Les fonctionnaires dans les grandes villes se disaient que lorsqu’on va à l’intérieur on est coupé du monde, mais il n’y a plus de raison. Avec cette fibre optique on reste interconnecté et on pourra échanger comme dans un village planétaire. »

Une société chinoise a posé le câble le long du chemin de fer gabonais sur 1 100 km. Du côté congolais, il a fallu 504 km de câble pour atteindre la frontière du Gabon. Après la coupure du ruban symbolique par les ministres des deux pays, Claude Bilie By Nze, ministre gabonais de l’Economie numérique, a demandé aux populations d’attendre que les opérateurs téléphoniques investissent pour avoir cette connexion très haut débit. « S’il n’y a pas d’opérateur, il n’y a pas de bénéfices pour les populations », a-t-il dit.

La Banque mondiale, qui a financé ce projet, a promis un financement additionnel pour relier tous les pays de l’Afrique Centrale en fibre optique.

(Source : RFI, 8 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)